•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier hommage à Judy Booth, victime de l'accident d'OC Transpo

À gauche, Holly met sa main sur l'épaule de sa soeur Karen pendant que cette dernière rend hommage à leur mère.
Holly et Karen Benvie ont partagé des souvenirs heureux aux funérailles de leur mère. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Judy Booth aura marqué sa communauté par sa joie de vivre et son sourire. Famille, collègues et amis se sont réunis samedi pour célébrer la vie de cette passagère de l'autobus 269 ayant perdu la vie lors de l'accident à la station Westboro.

Ses filles, Karen et Holly Benvie, ont livré un vibrant hommage empreint d'humour et en ont profité pour remercier tous ceux qui s'étaient déplacés.

La femme que vous avez connue n'était qu'une fraction de la femme que nous avons eue comme mère, a lancé l'une d'elles. S'en sont suivies des anecdotes de cette enfance heureuse auprès de leur mère, décrite par tous comme une femme chaleureuse et dévouée.

On ne peut rien changer au fait que notre maman est partie, mais nous honorerons sa mémoire en affrontant la vie avec la même compassion, gentillesse, chaleur, le même courage et le même amour des kilts que notre mère avait!

Karen Benvie, fille de Judy Booth
L'urne en bois de Mme. Booth, sa photo et une chandelle allumée affichant une photo d'elle. Judy Booth est décédée dans l'accident d'autobus à la Station Westboro le 11 janvier dernier. Photo : Radio-Canada

Pour l'occasion, de nombreux groupes de musiques ont fait plusieurs heures de route pour rendre hommage à Judy Booth. Au courant de sa vie, elle a joué de la cornemuse pour différents groupes, dont Caledonia, Sounds of Scotland et Ottawa Highlanders.

D'ailleurs, des performances musicales ont ponctué les funérailles de la mère de famille de 57 ans.

Karine Mayers, tambour ténor avec le groupe Ottawa Highlanders, a dépeint la communauté dont Judy faisait partie comme étant très proche. Tout le monde prend soin les uns des autres, on se connait tous, a-t-elle résumé.

Mme Mayers a rencontré Mme Booth il y a près de dix ans.

Ça a été un gros choc émotionnel pour la communauté.

Karine Mayers, tambour ténor avec le groupe Ottawa Highlanders

Le Service de police d'Ottawa, Cornemuses et tambours de la GRC et les Forces armées canadiennes étaient également présents.

Daniel Mongeon, un ancien collègue de travail au gouvernement fédéral, se souviendra toujours de sa première journée de travail avec Mme Booth.

C'était ma maman au travail, elle prenait soin des employés.

Daniel Mongeon, un ancien collègue de travail

Lorsqu'on lui a demandé ce qu'il retenait de Judy Booth, M. Mongeon a répondu en un clin d'oeil : son attitude envers la vie. Elle était aimable et profitait de chaque jour, selon lui. J'appréciais beaucoup ça et j'essaie de répandre ça, a-t-il conclu avec émotions.

Avec les informations de Florence Ngué-No

Ottawa-Gatineau

Accident de la route