•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le temps glacial et la neige s’invitent à la Coupe du Québec de ski de fond

Les athlètes ont pris tous les moyens pour éviter les engelures.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le froid intense est venu chambouler l'horaire des compétitions de la Coupe du Québec de ski à l'Université Bishop's. En matinée, plusieurs courses destinées aux plus jeunes ont été annulées. D'autres ont été reportées en raison du temps glacial.

Les poumons réagissent beaucoup au froid. C'est pour cela que la limite est mise à moins 20 degrés par la Fédération internationale de ski et par Ski de fond Canada, rappelle l’entraîneur François Pépin.

Cette épreuve de la Coupe du Québec sert de qualification pour les Jeux du Canada et les championnats du monde sénior.

En raison du froid sibérien, les Sherbrookois Olivier Léveillé et Alexandra Racine ont adapté leur entraînement.

Les deux athlètes veulent se qualifier pour les Jeux du Canada qui auront lieu dans quelques semaines à Winnipeg. Ils espèrent que la température ne nuira pas à leurs chances.

Quand il fait plus froid, ça demande plus d'échauffement, ça demande plus d'énergie aussi , indique Alexandra Racine.

Les skieurs ont tout fait pour se protéger des dangers du froid, avec des vêtements adaptés à la température et en appliquant notamment de la crème pour prévenir les engelures sur le visage.

Près de 400 skieurs ont participé aux courses malgré le froid.

Près de 400 skieurs ont participé aux courses malgré le froid.

Photo : Radio-Canada

Après le froid, la tempête

L’Estrie pourrait recevoir une trentaine de centimètres de neige au cours de la fin de semaine. De nombreux bénévoles seront à l’œuvre au cours de la nuit de samedi à dimanche pour préparer les pistes.

Le plan, c'est qu'on va commencer à faire les tracés à compter de minuit et là, on va passer en continu toute la nuit, explique le président du comité organisateur de l'événement, René Pomerleau.

Le championnat de l'Est l'an prochain

Le parcours où se déroulent les compétitions existe depuis deux ans, mais il suscite déjà beaucoup d'intérêt dans l'univers du ski de fond.

D’ailleurs, le recteur de l’Université Bishops, Michael Goldbloom, a confirmé que Ski de fond Canada leur accordera le championnat de l’est du pays l’an prochain.

C'est le résultat d’un travail de coopération. C'est un bel exemple de coopération, se réjouit-il.

Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule, Michael Goldbloom est presque certain que l’Université aura sa propre équipe universitaire de ski de fond dès l'an prochain.

D'après les informations de Jean Arel

Estrie

Conditions météorologiques