•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commerce de foin s’inspire du modèle de la chaîne Costco

Cindy Wilinski chapeau sur la tête se tient debout devant sa camionnette.
Cindy Wilinski est à l'origine du commerce de foin. Photo: Radio-Canada

La propriétaire d'un élevage de chevaux situé près d'Okotoks en Alberta a lancé cet automne un commerce de foin en gros dont les modalités ressemblent à celles de la chaîne de distribution Costco qui requiert des frais d'adhésion à ses membres.

Cindy Wilinski a eu l’idée de créer Haybank en 2015 lorsque les fermiers qui étaient touchés par l'importante sécheresse avaient du mal à trouver du foin pour leurs bêtes auprès de sources fiables.

Aujourd’hui, le commerce a environ une centaine de membres qui payent chacun un abonnement de 500 $ l’année sans compter le prix du foin et les frais de transport, s'il en ont besoin.

Ces frais d’adhésion permettent à Cindy Wilinski d’acheter de grandes quantités de foin à un prix inférieur que si les bottes ou balles de foin étaient achetées en moins grand nombre.

« On veut s’assurer que tout le monde à ce qu’il faut pour l’hiver » assure Mme Wilinski, qui précise avoir vendu du fourrage en Alberta, mais également en Ontario et au Montana.

Alberta

Agriculture