•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau défend le pipeline Trans Mountain à Saint-Hyacinthe

Justin Trudeau écoute la question d'un participant au rassemblement populaire

Justin Trudeau écoute la question d'un participant au rassemblement populaire

Photo : The Canadian Press / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau a été mis au défi en matière de changement climatique dès l'ouverture de l'assemblée publique tenue vendredi soir à Saint-Hyacinthe.

Plusieurs des premières questions ont porté sur l'environnement. Un homme a notamment demandé à M. Trudeau comment il pouvait prétendre être favorable à l'environnement après que son gouvernement eut décidé d'acheter l'oléoduc Trans Mountain.

Justin Trudeau a répondu que le développement économique et la protection de l'environnement doivent aller de pair.

Il a cependant ajouté que les Canadiens vont continuer de dépendre des combustibles fossiles dans un avenir prévisible et que, dans ce cas, le pays a besoin d'oléoducs pour acheminer le pétrole vers les marchés.

Cette assemblée publique est la dernière d'une série de rassemblements populaires sous la forme questions-réponses organisée à travers le pays.

Justin Trudeau a été confronté à des questions difficiles sur des sujets allant des oléoducs aux relations avec les peuples autochtones lors de rencontres publiques en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et en Ontario.

Politique fédérale

Politique