•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès de Félix Pagé : du sang retrouvé sur l'accusé

L'accusé Félix Pagé

Félix Pagé est accusé de l'outrage au cadavre et du meurtre au deuxième degré de Roland Baker, un Drummondvillois de 60 ans.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C'était au tour d'une technicienne en scène de crime de témoigner jeudi à la dixième journée du procès de Félix Pagé, accusé d'outrage au cadavre et du meurtre au deuxième degré du Drummondvillois Roland Baker, en mai 2017.

Louise Charbonneau est revenue en contre-interrogatoire sur un test effectué sur le corps de Félix Pagé. Baptisé Bluestar, le test s'est révélé positif, a raconté jeudi la policière. Elle a observé la présence de sang humain sur les mains, les bras, les jambes et les pieds de Félix Pagé.

La technicienne en scène de crime a prélevé six échantillons de sang, qu'elle a ensuite remis à un enquêteur pour qu'il les analyse.

Lors de cet examen effectué sans vêtements, la technicienne a également décelé une coupure sur le pectoral gauche de l'accusé et des éraflures sur le haut de son corps.

Lors de son contre-interrogatoire, Félix Pagé a tenté de faire dire à la policière que le Bluestar peut aussi réagir avec d'autres produits que le sang. Celle-ci n'a pas été en mesure de répondre à la question précisant qu'elle n'est pas biologiste.

La Couronne a par la suite appelé à la barre l’enquêteur Christian Bernier. Il est venu faire la liste des objets saisis chez l’accusé. Il a notamment mentionné une paire de bottes et un pantalon sur lesquels une substance aurait réagi au test des biologistes de la Sûreté du Québec.

Le procès se poursuivra la semaine prochaine. La Couronne devrait d’ailleurs interroger une biologiste afin d’éclairer la cour sur l’origine des substances et du sang retrouvés chez Félix Pagé.

Estrie

Procès et poursuites