•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC du Manitoba arrête une femme accusée de cruauté animale

Un chien maltraité.
Environ 200 chiens ont été saisis dans la propriété albertaine d'April Irving en janvier 2015. Photo: Alberta Animal Rescue Crew Society/Facebook

April Dawn Irving a été arrêtée le 16 janvier par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Stonewall, au nord de Winnipeg, relativement à des accusations de cruauté animale qui remontent à 2015, en Alberta.

Emprisonnée au Manitoba, April Dawn Irving attend maintenant son transfert vers l'Alberta où un mandat est délivré contre elle. Elle y est accusée de cruauté animale envers les 201 chiens qui vivaient dans sa propriété de Milk River.

Un des pires cas de négligence animale

Plusieurs chiens étaient émaciés, déshydratés et sales, et souffraient de divers problèmes médicaux et comportementaux au moment de leur découverte dans la propriété. Certains nécessitaient des soins médicaux en raison d’os cassés ou de plaies ouvertes infestées de parasites.

En juin 2016, le tribunal de Lethbridge, en Alberta, avait demandé à April Dawn Irving de subir des tests psychiatriques pour évaluer son aptitude à subir un procès.

Par la suite, l’accusée ne s’est plus représentée en cour, et sa présence a été attestée en Jamaïque.

Cette affaire a suscité la colère des associations protectrices des animaux, qui y voyaient l’un des pires cas de négligence animale.

« Je ne sais pas comment quelqu'un peut regarder souffrir autant d'animaux », déclarait alors à son sujet Deanna Thompson, directrice générale de l'Alberta Animal Rescue Crew Society (AARCS). L’organisme, qui a suivi attentivement ce cas, se félicite, sur Facebook, de l’arrestation de la femme de 59 ans.

D’autres précédents dans les Prairies

Avant d’être poursuivie pour cruauté animale en Alberta, April Dawn Irving avait déjà eu affaire à la justice. En 2010, plus de 80 chiens lui avaient déjà été retirés près de Foam Lake, en Saskatchewan. On lui avait par la suite interdit de posséder plus de 2 chiens pour une période de 10 ans.

Dès 2007, plusieurs chiens avaient également été saisis à Fort McMurray, où elle résidait. Mais les accusations dans cette affaire concernant l'Alberta avaient finalement été abandonnées.

Manitoba

Cruauté animale