•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver verra une hausse marquée du tourisme en 2019, selon le Conference Board

Prise de vue à partir d'une piste cyclable de Kitsilano, on peut y voir un arbre en avant plan, un peu plus bas une plage. De l'autre côté de la baie, on y voit le quartier West End de Vancouver et les montages en arrière-plan. Belle lumière sur les édifices.
Vancouver pourrait voir une augmentation de 3,3 % du nombre de touristes en 2019, par rapport à 2018, selon le Conference Board du Canada. Photo: Radio-Canada / Anne-Julie Têtu
Radio-Canada

Le Conference Board du Canada prévoit une augmentation importante du tourisme au Canada en 2019 par rapport à 2018, notamment à Vancouver, qui mène le bal au pays.

Le nombre de visites, tant en provenance du Canada que de l’étranger, augmentera de 2 % cette année, selon l’institut. À Vancouver, cette hausse pourrait atteindre 3,3 %.

Le Conference Board affirme cependant que les relations tendues avec la Chine pourraient refroidir certains touristes venant de ce pays.

Les marchés internationaux représentent la plus grande perspective de croissance pour le tourisme, et la Chine est le deuxième [marché] en importance.

Conference Board du Canada

Dans la foulée de l’arrestation de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, le ministère des Affaires étrangères chinois a lancé une mise en garde à ses concitoyens qui seraient tentés de venir au pays, affirmant qu’ils doivent « pleinement évaluer les risques liés aux voyages au Canada ».

Tourisme Vancouver optimiste

Le président-directeur général de Tourisme Vancouver, Ty Spee, affirme toutefois qu’il n’y a pas d’indication, à ce jour, que les touristes chinois évitent le Canada.

« Nous surveillons la situation, mais nous croyons encore que les habitants de la Chine continentale, lorsqu’ils songent à leur voyage, savent que nous avons une longue tradition d’accueil à leur égard », affirme-t-il.

Des entreprises de l’industrie soutiennent toutefois qu’ils ressentent les effets des tensions entre les deux pays.

La fumée des feux de forêt, un repoussoir?

Les feux de forêt qui ont frappé la Colombie-Britannique et certains États américains en 2018 pourraient aussi avoir un impact sur l’attractivité de Vancouver, en raison de la fumée qui pourrait l’atteindre de nouveau l'été prochain.

Une vue sur Vancouver dans une ambiance de crépuscule.Une épaisse fumée venant des feux de forêt recouvre Vancouver, en août 2018. Photo : Radio-Canada / Maël Thebault

Malgré tout, Tourisme Vancouver prévoit toujours la venue dans la métropole d’environ 11 millions de touristes, canadiens et étrangers, en 2019.

Avec les informations de Meera Bains

Colombie-Britannique et Yukon

Tourisme