•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de personnes réunies pour rendre hommage à Eddy Lefrançois

Un fauteuil roulant.
Les funérailles d'Eddy Lefrançois ont été célébrées devant plus de 300 personnes à Dubreuilville. Photo: Radio-Canada

Décédé le 4 janvier dernier à la suite d'une complication découlant d'une pneumonie à l'hôpital de Wawa, Eddy Lefrançois a vécu 26 ans avec la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de la maladie de Lou Gehrig. Plus de 300 personnes ont bravé le froid pour lui rendre un dernier hommage.

Les funérailles de M. Lefrançois ont eu lieu le samedi 19 janvier à Dubreuilville, le village du Nord de l'Ontario où il vivait jusqu'à son décès.

Dans l’église Sainte-Cécile de Dubreuilville, des chaises ont été ajoutées jusqu’à la dernière minute pour accueillir tous ceux qui venaient se recueillir à la mémoire d’Eddy Lefrançois.

C’est incroyable. On pensait qu’il nous touchait juste nous, mais finalement, il a touché tellement de personnes. Son message était extraordinaire, c’était un homme d’exception, explique sa cousine, Isabelle Lefrançois.

Pour aider les gens atteints de cette maladie, Eddy Lefrancois a formé Let’s Roll Out ALS. Au cours des cinq dernières années, l’organisme a remis un don de plus de 60 000 $ à SLA Canada.

Des gens dans une église.Plus de 300 personnes ont bravé le froid pour rendre un dernier hommage à Eddy Lefrançois. Photo : Radio-Canada

La directrice générale de SLA Canada, Tammy Moore est venue de Toronto pour les obsèques. Elle a voulu souligner la contribution d'Eddy Lefrançois qui a aidé à forger la nouvelle stratégie de son organisme.

Il nous a permis de comprendre les défis de ceux qui vivent longtemps avec la maladie. Cela a guidé nos priorités à SLA Canada.

Tammy Moore, directrice générale de SLA Canada

Les collectes de fonds et les contributions personnelles d'Eddy ont permis à d'autres personnes touchées par la maladie en Ontario de bénéficier d'un soutien local de la Société canadienne de la SLA. Elles ont également contribué au montant d'argent général que la Société canadienne de la SLA a pu investir dans la recherche, a expliqué une porte-parole pour SLA Canada.

SLA Canada a également confirmé qu'Eddy Lefrançois a fait don de son corps à la biobanque de la SLA Clinic de l'Institut Sunnybrook Research à Toronto, en Ontario.

Citation d'Eddy : Avant, je croyais qu’il fallait être en santé pour avoir tout. Aujourd’hui, je réalise que quand tu as l’amour, tu as tout.Eddy Lefrançois Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

En 1994, Eddy Lefrançois a reçu son diagnostic. Il n'avait que 22 ans.

L’espérance de vie typique des personnes atteintes de la sclérose latérale amyotrophique est de 2 à 5 ans.

Santé physique et mentale

Société