•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des grizzlis dans le Nord de l’Ontario?

Un ours dans un paysage subarctique.
Un grizzli photographié dans le parc Wapusk, au Manitoba, à 200 km de la frontière de l'Ontario Photo: Université de la Saskatchewan

Une étude de l'Université de la Saskatchewan publiée en novembre dans la revue Science Arctique soulève des questions concernant la présence possible de grizzlis dans le Grand Nord de l'Ontario.

L’article, intitulé Nouveau chevauchement de l’aire de répartition de trois ursidés dans la région subarctique canadienne, est le premier à démontrer la présence à la fois d’ours polaires, d’ours noirs et de grizzlis dans le Parc national Wapusk, au Manitoba.

En installant des caméras le long de certains sentiers, les chercheurs ont pu prendre des photos de ces trois espèces d’ours.

Une ourse polaire avec deux oursons.Des ours polaires observés au même endroit qu'un grizzli, mais à une époque de l'année différente. Photo : Université de la Saskatchewan

Ce parc, près de Churchill, est situé à environ 200 km de la frontière ontarienne, d’où la question : pourrait-il y avoir des grizzlis dans le Nord de l’Ontario?

Selon un des auteurs de l’étude, le professeur Douglas Clark, le territoire des grizzlis est en expansion dans le nord du pays.

Je pense qu’il est tout à fait possible que des grizzlis soient présents ou apparaîtront dans le Nord de l’Ontario.

Douglas Clark, professeur, School of Environment and Sustainability

Il ajoute que les grizzlis proviennent probablement du Nunavut et que leur territoire s’étend graduellement vers le sud-est le long de la côte de la baie d’Hudson.

Un ours noir marchant sur la neige.Le parc Wapusk se situe à l’extrémité nord de l’aire de répartition des ours noirs. Les interactions entre cette espèce et les grizzlis pourraient augmenter dans les prochaines années. Photo : Université de la Saskatchewan

M. Clark indique qu’il n’y a pas, à sa connaissance, de recherche sur les grizzlis dans le Nord de l’Ontario, mais qu’il a lu au moins un compte rendu mémorable sur leur présence.

Je me souviens d’avoir lu, il y a plusieurs années, un vieux plan de gestion pour le Parc provincial Polar Bear [...] dans lequel il était mention d’un grizzli abattu dans les années 1980, raconte-t-il.

Une carte du Nord de l'Ontario et du Manitoba.Les parcs Wapusk et Polar Bear sont situés près de la baie d'Hudson. Photo : Google Maps

Toutefois, le chercheur croit que les grizzlis pourraient s’installer dans le Grand Nord de l’Ontario en raison de leur nature et du climat semblable à celui du Nord du Manitoba.

Un grizzli dans une plaine.La majorité des observations de grizzlis ont eu lieu au printemps. Photo : Université de la Saskatchewan

Je serais curieux d’entendre des gens du Nord de l’Ontario pour savoir ce qu’ils en pensent ou s’ils en ont déjà vu, ajoute M. Clark. Vu les grandes distances que les grizzlis peuvent parcourir, cela ne me surprendrait pas du tout.

Avec les informations de CBC

Animaux

Environnement