•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois projets soumis pour le Quartier Well Sud de Sherbrooke

L'endroit où doit se bâtir le projet Well inc., sur la rue Wellington Sud. Une partie est laissée vacante pour l'instant.
L'endroit où doit se bâtir le projet Well inc., sur la rue Wellington Sud. Photo: Radio-Canada / Christine Bureau
Radio-Canada

Une nouvelle étape a été franchie pour la revitalisation du centre-ville de Sherbrooke vendredi matin. Les autorités ont procédé à l'ouverture des propositions pour développer le Quartier Well Sud. Une étape importante qui relance le plus grand projet de la Ville de Sherbrooke estimé à 25 millions de dollars après l'échec du projet Well inc en février 2018.

En tout, trois groupes ont déposé chacun un projet, ce qui réjouit le maire, Steve Lussier. C'est une excellente nouvelle. Je remercie ceux qui ont déposé des offres, qui croient à notre revitalisation dont on parle depuis un bon bout de temps.

Les groupes sont :

  • Consortium EXP | Custeau
  • Dusco (9078-2822 Québec Inc.)
  • Projet Espace W s.e.c.

Le groupe Custeau, qui faisait partie du projet Well inc, revient à la charge, cette fois-ci, avec d’autres partenaires. Je trouve que ça montre le potentiel de cette zone-là. Combien ça peut être intéressant de développer dans cette zone prioritaire, affirme la conseillère municipale Chantal L’Espérance.

Le président de l'Association des gens d'affaires du centre-ville, Alexandre Hurtubise, souligne l'effort de certains groupes qui l'ont rencontré avant de déposer leur projet.

Ce sont des gens qui sont impliqués au centre-ville qui ont d’autres projets. Je crois qu’on est entre de bonnes mains et on a hâte d’en savoir plus sur ces propositions.

Alexandre Hurtubise, président de l'Association des gens d'affaires du centre-ville de Sherbrooke

Une évaluation sera faite pour déterminer si les dossiers respectent tous les critères de l'appel d'offres. Ensuite, les dossiers seront présentés à un comité de sélection anonyme qui analysera les propositions pendant 12 semaines.

J’espère que les promoteurs ont entendu les messages des élus et de la population. J’espère qu’on va se retrouver avec un projet innovant et qui sort de l’ordinaire. Un projet qui va nous faire rayonner, exprime la conseillère municipale, Évelyne Beaudin.

Une recommandation sera faite au conseil municipal au printemps prochain. Ce n'est qu'à ce moment que les citoyens auront accès aux détails du projet.

Une entente d'exclusivité sera signée avec le promoteur choisi. Les travaux devraient débuter en 2020.

Estrie

Affaires municipales