•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maxime Bernier obtient le feu vert d'Élections Canada

Maxime Bernier s’adresse à des militants pendant un rassemblement politique.
Maxime Bernier s’adresse à des militants pendant un rassemblement du Parti populaire du Canada, à Gatineau, le 20 novembre 2018. Photo: La Presse canadienne / Patrick Doyle
Philippe-Vincent Foisy

Le Parti populaire du Canada, fondé par l'ex-conservateur Maxime Bernier, a été officiellement reconnu vendredi par Élections Canada.

« Voici le plus beau cadeau que je pouvais recevoir pour mes 56 ans! C’est un moment historique! », a écrit sur Twitter M. Bernier.

L’enregistrement du parti permet dorénavant à la formation politique de remettre des reçus officiels pour fins d'impôt aux Canadiens qui lui font des dons, pour qu’ils puissent bénéficier d'un crédit d'impôt.

Au Canada, les dons maximums sont, depuis le 1er janvier, de 1600 $ par personne par année. Un don donne droit à un crédit d'impôt allant jusqu’à 650 $.

Maxime Bernier, qui a claqué la porte du Parti conservateur en août 2018, assure que tous les dollars recueillis avant d’obtenir le feu vert d’Élections Canada respectent les dispositions régissant le financement des partis politiques fédéraux.

Après une élection générale, le parti pourra se faire rembourser 50 % de ses dépenses électorales payées, à condition d'avoir obtenu au moins 2 % des votes valides à l'échelle nationale ou au moins 5 % des votes valides dans les circonscriptions où il a soutenu un candidat.

Les associations de circonscription qui se sont formées de façon officieuse au cours des dernières semaines pourront s'enregistrer, ce qui leur permet, à certaines conditions, d'accepter des contributions.

Le Parti populaire du Canada recevra aussi d’Élections Canada les listes électorales à jour des circonscriptions où il a présenté des candidats confirmés à l'élection précédente.

Le parti a par ailleurs franchi une autre étape en inscrivant officiellement une candidate dans une élection. Il s’agit de Laura-Lynn Tyler Thompson, qui participera à l'élection partielle dans Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, le 25 février prochain.

Elle affrontera le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, et le conservateur Jay Shin.

Philippe-Vincent Foisy est correspondant parlementaire et animateur de La mêlée politique

Politique fédérale

Politique