•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Béton provincial : le nouveau syndicat souhaite reprendre les négociations

Les représentants syndicaux en conférence de presse

Les représentants syndicaux en conférence de presse

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Après avoir obtenu leur nouvelle accréditation syndicale, les travailleurs de Béton provincial de Matane souhaitent relancer les négociations avec l'employeur.

Ils disent être déterminés à reprendre les discussions. En même temps, le syndicat dénonce « le comportement de l’entreprise à son endroit l’automne dernier » et le recours à des briseurs de grève.

Rappelons que le tribunal administratif du travail (TAT) a accepté, en décembre dernier, une requête en accréditation de ce nouveau syndicat appelé Syndicat des travailleuses et des travailleurs du béton du Bas-Saint-Laurent-CSN.

Cette décision a mis fin au lock-out décrété par l'employeur le 17 octobre dernier.

Le lock-out a été décrété le 17 octobre dernier.

Le lock-out a été décrété le 17 octobre dernier.

Photo : Radio-Canada

Aujourd’hui, indique le président de ce nouveau syndicat, Tommy Thibeault, nous sommes encouragés par les victoires juridiques des derniers mois. Les travailleurs souhaitent que l’employeur soit disposé à négocier de bonne foi, en tenant compte des mandats syndicaux.

Selon lui, les deux parties sont proches d’un règlement. Il reste quelques points à régler, dont la question salariale, le mouvement de main-d'œuvre et puis quelques petites choses qui achoppent, mais sinon on est très près d'un règlement, estime-t-il.

Les employés sont présentement au chômage, ce qui est normal durant la saison froide.

La convention est échue depuis la fin de l'année 2017. Les 60 travailleurs ont tenu quelques manifestations cet été.

Au moment de publier ces lignes, nous n'avions pu joindre la direction de Béton provincial.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Relations de travail