•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie d'une génératrice : 80 personnes âgées déplacées dans un refuge

Le reportage de Jean-Sébastien Cloutier.

Plus de 80 habitants d'une résidence pour personnes âgées ont dû trouver refuge dans un centre sportif du quartier Villeray, jeudi soir, à Montréal, à la suite de l'incendie de la génératrice qui devait leur permettre de rester au chaud pendant une panne d'éléctricité.

L’incendie qui s’est déclaré à l’extérieur de la Résidence Papineau jeudi soir vers 19 h 45, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, a forcé les services d’urgence à évacuer les 84 résidents par un froid intense.

Un autobus de la STM a été dépêché sur les lieux pour permettre aux évacués de patienter au chaud alors que le mercure oscillait autour de -15 degrés Celsius.

Une fois l’incendie maîtrisé, les personnes âgées ont tenté de réintégrer leur logement, mais les lieux étaient inhabitables en raison de la panne d'électricité.

Considérant la situation, les autorités ont ouvert un centre d'hébergement d'urgence dans les locaux du centre sportif Jean-Rougeau, dans le quartier Villeray, pour accueillir tous ces aînés.

Les résidents ont donc dû être évacués de nouveau tard en soirée vers le centre sportif, où des lits de camp avaient été installés pour permettre aux évacués de trouver un peu de confort et de repos bien au chaud et au sec.

Des infirmières, des travailleurs sociaux et du personnel d'Urgences-santé étaient sur les lieux pour les recevoir.

Au moins quatre personnes âgées ont dû être transportées à l’hôpital pour recevoir des soins mineurs.

En tout, 64 personnes ont passé la nuit au centre sportif Jean-Rougeau, tandis qu'une vingtaine d'autres ont pu trouver refuge chez des amis ou de la famille.

Celles qui se trouvaient dans le refuge ont maintenant regagné leur domicile.

Le centre Jean-Rougeau est resté disponible pour les personnes qui étaient toujours privées d'électricité, afin qu'elles puissent venir s'y réchauffer et y manger.

Incendie d'équipements d'Hydro-Québec

Une importante panne d'électricité a frappé ce secteur de la ville jeudi après-midi lorsque des tuyaux souterrains d'Hydro-Québec ont pris feu. À son point culminant, la panne a touché 23 000 abonnés. Elle a paralysé l'ensemble de la ligne bleue du métro pendant quatre heures.

En début de soirée jeudi, plus de 10 000 abonnés étaient toujours privés de courant et il en restait quelques centaines vendredi matin.

Hydro-Québec prévoyait avoir rétabli le courant chez tous ses abonnés en fin d'après-midi vendredi.

Grand Montréal

Justice et faits divers