•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Cour suprême refuse encore d’entendre l’appel de Nicholas Rasberry

Nicholas Rasberry entre au palais de justice de Calgary.
Nicholas Rasberry a reconnu avoir poignardé son voisin, mais seulement parce que celui-ci l'aurait menacé. Photo: Meghan Grant/CBC
Radio-Canada

Le Calgarien reconnu coupable d'avoir tué son voisin de 37 coups de couteau devra purger ses sept ans de prison. Après avoir refusé de réexaminer le verdict de culpabilité, la Cour suprême du Canada rejette sa demande d'appel sur la longueur de la peine.

Nicholas Rasberry semble avoir épuisé tous ses recours judiciaires, près de quatre ans après avoir été reconnu coupable d’homicide involontaire et condamné à sept ans de prison. La plus haute cour du Canada n’entendra pas sa cause.

Le Calgarien de 35 ans a tué son voisin, Craig Kelloway, un enseignant originaire de la Nouvelle-Écosse. Le jour où ils se sont rencontrés, les deux voisins ont fait un barbecue en compagnie de leurs conjointes.

Ils ont continué à boire ensemble après que celles-ci furent parties se coucher. Nicholas Rasberry a ensuite poignardé Craig Kelloway 37 fois, en brisant trois couteaux au cours de l’attaque.

Nicholas Rasberry soutenait avoir agi par légitime défense, disant que la victime menaçait de les violer, sa femme et lui.

« Il a fait ce qui était nécessaire pour se sauver et sauver sa femme d’un violeur potentiel dans sa maison et il a arrêté lorsque la menace a été passée » écrivait son avocat Gavin Wolch, dans sa demande d'appel du verdict à la Cour suprême.

Nicholas Rasberry avait d’abord été accusé de meurtre au deuxième degré. Le juge Robert Hall a rejeté son argument de légitime défense, mais a admis qu’il avait été provoqué. Il l’a reconnu coupable d’homicide involontaire.

La défense a déposé deux appels à la Cour d’appel de l’Alberta, l'un pour le verdict de culpabilité et l’autre pour la longueur de la peine. La Couronne a aussi voulu porter le verdict en appel dans l’espoir d’obtenir une condamnation pour meurtre. Toutes les demandes ont été rejetées.

Du crime au rejet des appels

  • Mai 2013 : Nicholas Rasberry poignarde son voisin, Craig Kelloway.
  • Octobre 2015 : La Cour du Banc de la Reine de l’Alberta reconnaît Nicholas Rasberry coupable d'homicide involontaire.
  • Décembre 2015 : Nicholas Rasberry est condamné à une peine d'emprisonnement de sept ans.
  • Mai 2017 : La Cour d’appel de l’Alberta rejette les demandes d’appel de la Couronne et de la défense, sur la longueur de la peine et du verdict.
  • Novembre 2017 : La Cour suprême du Canada rejette la demande d’appel du verdict.
  • Janvier 2019 : La Cour suprême du Canada rejette la demande d’appel de la peine.

La Cour suprême est le tribunal de dernier ressort. Elle ne traite que les causes importantes dans l’ensemble du pays et celles qui concernent des domaines flous du droit.

Alberta

Procès et poursuites