•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commission d'enquête sur Muskrat Falls : Nalcor veut garder confidentielles certaines informations

Nalcor a estimé que le projet de Muskrat Falls coûtera 12,7 milliards de dollars. :
Nalcor a estimé que le projet de Muskrat Falls coûtera 12,7 milliards de dollars. : Photo: Nalcor Energy

Nalcor Energy, la société d'État qui gère les ressources énergétiques de Terre-Neuve-et-Labrador, demande que soient gardées confidentielles certaines informations qui feront partie de la commission d'enquête sur Muskrat Falls.

C’est qu’un rapport sur le plus récent contrôle judiciaire effectué par la firme Grant Thornton, consacré à la construction du projet hydroélectrique Muskrat Falls, contient des informations que Nalcor juge délicates d’un point de vue commercial.

Nalcor Energy a reçu le 18 décembre une copie du rapport, selon ce qu'a indiqué jeudi dans un communiqué la procureure Kate O’Brien, l’une des responsables de la commission d’enquête.

Les avocats de l’entreprise ont rencontré les deux procureurs chargés de la commission d’enquête, Kate O’Brien et Barry Learmonth. Selon le communiqué, les parties n’ont pas été en mesure de s’entendre sur quels aspects du rapport pouvaient demeurer confidentiels.

Le juge Richard LeBlanc.Le juge Richard LeBlanc. Photo : Commission of Inquiry Respecting the Muskrat Falls Project

Dans une requête soumise jeudi au juge Richard LeBlanc, qui préside la commission d’enquête, l’entreprise attire l’attention sur certains passages qu’elle ne veut pas voir partagés avec le public ni avec la compagnie Astaldi.

Astaldi était le constructeur principal de Muskrat Falls. En octobre, Nalcor avait coupé les ponts avec cette société italienne, en proie à de grandes difficultés financières.

Astaldi est le seul sous-traitant du projet Muskrat Falls qui est représenté à la commission d’enquête. Nalcor demande que les copies du rapport destinées aux avocats qui représentent Astaldi soient caviardées.

Nalcor demande de plus que le rapport que verra le public soit caviardé de la même manière.

La société d’État fera valoir son point de vue auprès du commissaire LeBlanc mardi prochain.

Avec les informations de CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Énergie