•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Union africaine demande un report de la proclamation des résultats définitifs en RDC

Les partisans de Martin Fayulu, qui conteste les résultats de l'élection présidentielle de la CENI devant la cour constitutionnelle de Kinshasa.

La Cour constitutionnelle de la RDC, saisie par l'opposant Martin Fayulu, doit rendre vendredi son avis sur les accusations de manipulation électorale.

Photo : Reuters / Kenny-Katombe Butunka

Reuters

L'Union africaine a fait part jeudi soir de ses « doutes sérieux » quant aux résultats provisoires de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) et a demandé de suspendre la proclamation des résultats définitifs, attendue vendredi.

« Les chefs d'État et de gouvernement participant à cette réunion ont conclu qu'il y avait de sérieux doutes quant à la conformité des résultats provisoires proclamés par la Commission électorale nationale indépendante avec le verdict des urnes », écrit l'UA dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion à Addis-Abeba.

La Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo (RDC), saisie par l'opposant Martin Fayulu, donné battu lors de l'élection présidentielle du 30 décembre, doit rendre vendredi son avis sur les accusations de manipulation électorale.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé sur la base des résultats provisoires que l'élection avait été remportée par l'opposant Félix Tshisekedi.

Le camp Fayulu affirme qu'un accord a été conclu entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, le président sortant au pouvoir depuis la mort de son père, Laurent-Désiré, en 2001, et qui ne s'est pas représenté cette fois.

M. Fayulu, qui affirme l'avoir largement emporté, réclame un nouveau décompte des voix. Il est conforté par l'Église catholique, qui avait déployé quelque 40 000 observateurs le jour du scrutin et a noté que les résultats communiqués par la CENI n'étaient pas conformes à ses propres relevés.

Afrique

International