•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toits verts, panneaux solaires et éoliennes : plus tôt que tard pour Gatineau

Benoit Dellage en entrevue devant un fond bleu portant l'inscription : Gatineau pour la vie.
Benoit Dellage, directeur général du Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais croit qu'un changement de mentalité est nécessaire. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Ville de Gatineau se prépare à changer sa réglementation en matière d'urbanisme cet hiver. Si les changements sont acceptés, il sera possible, selon les secteurs, d'aménager des toits blancs, des toits verts et même des éoliennes.

Actuellement, les toits verts ne sont pas permis par la réglementation, a expliqué la conseillère du district du Plateau, Maude Marquis-Bissonnette, en entrevue jeudi.

Dans un souci d'arrimage avec les normes de Québec, la Commission sur le développement du territoire, l'habitation et l'environnement de Gatineau souhaite changer les règles pour permettre d'ici la fin de l'année l'installation de diverses infrastructures vertes, comme les toits verts, dans certaines zones.

La Commission prévoit également que toutes les nouvelles constructions devront avoir des prises pour les voitures électriques et des robinets à faible débit.

Benoit Delage, directeur général du Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais (CREDDO), salue l'effort de la Ville, mais croit qu'on oriente les citoyens dans la mauvaise direction en insistant sur les éoliennes.

Je pense qu'on a un devoir, en tant que ville, d'assurer que les gens investissent dans les bonnes choses.

Benoit Delage, directeur général du Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais

Il suggère de favoriser plutôt la végétalisation des espaces, de préparer les maisons à recevoir des panneaux solaires et d'établir une hiérarchie du côté des avancées technologiques vertes.

Trouver des fournisseurs

Même si la Ville de Gatineau change sa réglementation, elle devra convaincre l'industrie et les acheteurs d'effectuer ce virage vert.

On est une région qui n'est pas innovatrice dans le bâtiment, c'est dur de trouver des fournisseurs de services, des produits.

Benoit Delage, directeur général du Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais

Un changement de mentalité s'impose, a ajouté M. Delage en mêlée de presse. Il faut informer les entrepreneurs et organiser des visites de maisons écoénergétiques.  Il y a des maisons qui sont ingénieuses sur notre territoire, a-t-il conclu.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale