•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mots de réconfort de Guillaume Latendresse à un jeune des Forestiers

Chambre des joueurs des Forestiers d'Amos
Chambre des joueurs des Forestiers d'Amos Photo: Facebook : Les Forestiers d'Amos
Jocelyn Corbeil

L'ancien hockeyeur du Canadien de Montréal Guillaume Latendresse a fait parvenir une vidéo d'encouragement à un membre des Forestiers d'Amos qui traverse des moments difficiles.

Un jeune joueur de 16 ans des Forestiers a récemment pris la difficile décision de quitter le hockey en raison de symptômes de commotion cérébrale.

Guillaume Latendresse comprend bien ce qui vit ce jeune joueur, lui qui a dû mettre un terme prématurément à sa carrière dans la Ligue nationale de hockey en raison de commotions cérébrales.

J'ai passé par là, j'ai vécu les mêmes choses. Aujourd'hui, je suis fier de ce que j'ai accompli et où je suis rendu dans la vie. Toutes les avenues sont ouvertes pour toi, affirme-t-il à la caméra.

Dans son message partagé sur les réseaux sociaux, il invite l’adolescent à continuer de croire en son potentiel et de ne pas avoir de regret.

Tu dois avoir la tête haute, avoir confiance en toi, continuer d'avancer, continuer à défoncer les barrières et devenir l'homme que tu veux être, mentionne encore l’ancien attaquant du Canadien qui avait été échangé au Wild du Minnesota.

Le message de Guillaume Latendresse a été très apprécié par l'entraîneur des Forestiers d'Amos, Guillaume Bisaillon, ému de voir qu’il ait trouvé le temps d’envoyer ce message malgré un horaire chargé.

Un montage photo avec la photo d'un homme et le logo d'une équipe de hockey.Guillaume Bisaillon est le nouvel entraîneur chef des Forestiers d'Amos. Photo : Radio-Canada

Guillaume a passé à travers ce processus-là un peu plus vieux, mais de savoir que d'autres personnes ont vécu les mêmes défis, ça peut devenir inspirant. Je suis sûr que notre joueur va regarder cette vidéo souvent dans les prochains jours, croit M. Bisaillon.

Abitibi–Témiscamingue

Hockey midget