•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les victimes de fraudes de Coast Capital Savings pourraient ne pas être remboursées

Plan large d'une des succursales de Coast Capital, vue de l'extérieur, en soirée, avec une voiture stationnée devant.

La coopérative de financement Coast Capital Savings est formée d'un peu plus de 1 million de membres dans 52 succursales de la Colombie-Britannique.

Photo : CBC

Radio-Canada

Des cybervoleurs ont empoché des milliers de dollars en puisant dans les comptes d'environ 140 membres de la coopérative financière Coast Capital Savings, en novembre et en décembre 2018.

Les fraudeurs ont employé différents moyens. Dans certains cas, des techniques d'hameçonnage ont permis d'obtenir les mots de passe des membres. Dans d'autres cas, les fraudeurs les ont obtenus grâce à des programmes informatiques qui parviennent à les deviner. Certains membres ont vu leur compte en banque retranché de milliers de dollars sans avoir fait quoi que ce soit.

Coast Capital ne connaît pas l’ampleur de la fraude, mais estime que la majorité des victimes ont perdu entre 3000 et 6000 $.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a ouvert une enquête.

Un camelot floué

Un père et son fils, assis sur un canapé dans un salon.

Logan Seter et Mike Logan ont tenté de savoir si Logan serait remboursé, en vain.

Photo : Radio-Canada / CBC

Logan Seper avait environ 1500 $ sur son compte, qu’il avait économisés grâce à son travail de livreur de journaux. En se faisant passer pour lui, quelqu'un a réussi à faire le retrait de toutes ses économies par téléphone. Pourtant, Logan Seper n’avait jamais fait de transactions en ligne ou par téléphone.

« C’est presque amusant qu’ils aient laissé passer ce retrait », dit son père, Mike. Il est frustré de n’avoir aucune autre information et de devoir attendre la fin de l’enquête.

Au début, Logan croyait qu'il y avait une garantie et qu'il serait remboursé rapidement, mais il attend toujours de savoir ce qu'il adviendra de son argent.

Les remboursements loin d’être garantis

Comme les fraudes sont différentes les unes des autres, Coast Capital veut étudier chacun des dossiers au cas par cas.

Nous rembourserons peut-être certains membres, nous ne les rembourserons peut-être pas, cela dépendra des cas.

Dave Cunningham, porte-parole de Coast Capital

Une adolescente de Langley qui ne veut pas mentionner son nom a perdu 5600 $. Elle s'est fait convaincre par texto de donner son numéro de compte et son mot de passe.

« C’est une erreur terrible », admet son père, mais il croit que Coast Capital devrait mieux protéger les comptes.

Il trouve bizarre qu’aucune question de sécurité supplémentaire ne soit posée quand la transaction est faite par un ordinateur différent ou que le mot de passe ne contient que sept chiffres.

M. Cunningham assure de son côté que le système de la coopérative est sûr. Il encourage les membres à utiliser un code numérique complexe. Il trouve malheureux que des individus aient été ciblés directement par des malfaiteurs.

Les victimes de fraudes seront contactées par la coopérative dans les prochains jours et sauront alors si elles seront remboursées.

Colombie-Britannique et Yukon

Cybercriminalité