•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des parachutistes sauvent un pilote d'avion coincé après une pause pipi sur un lac gelé

Un homme souriant dans une tente

Happy Bednarek, 72 ans, était en état de déshydratation quand les secours ont réussi à l'atteindre.

Photo : Happy Bednarek

Radio-Canada

Happy Bednarek, un pilote d'avion de 72 ans, qui était porté disparu depuis dimanche soir après un arrêt pour aller aux toilettes, a été retrouvé après avoir passé 52 h sur un lac gelé du Manitoba.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été avisée dimanche soir, vers 18 h 45, que le pilote n'était pas arrivé dans un camp situé au bord du lac Sisib, dans la région d’Entre-les-Lacs, au Manitoba.

L'homme avait quitté la ville d'Ashern, ce matin-là, pour se rendre au camp situé à environ 175 kilomètres plus au nord. En cours de route, Happy Bednarek a souhaité se poser pour faire une pause pipi, mais il n’est jamais parvenu à redémarrer son avion.

La vue de haut d'un lac gelé.

Un pilote a été retrouvé sur le lac Pickerel au Manitoba après avoir eu des problèmes mécaniques avec son avion.

Photo : GRC

La GRC a demandé l'aide du Centre interarmées de coordination des opérations de sauvetage de Trenton, en Ontario, qui a déployé un avion Hercules pour effectuer une recherche dans la région. Tôt lundi matin, les équipes de recherche ont repéré un petit feu sur le lac Pickerel, à l'ouest de Sisib.

Happy Bednarek rapporte qu’il devait aller, toutes les 20 à 30 minutes, chercher du bois afin d’alimenter constamment ce feu. Il a eu la présence d’esprit d’y rajouter de l’essence au moment du passage de l’avion Hercules afin d’être sûr d’être vu du ciel.

Grâce à nos lunettes de vision nocturne, il faisait aussi clair qu’en plein jour.

Chris Griffiths, un des membres de l’équipe de recherche et de sauvetage

Une équipe de recherche et de sauvetage des Forces armées canadiennes a été incapable de descendre en parachute sur le lieu de l'accident en raison des mauvaises conditions météorologiques. La GRC a donc envoyé des motoneiges.

Le ciel s'est ensuite dégagé, et deux techniciens en recherche et sauvetage ont pu être parachutés peu après 6 h 30.

Une motoneige de la police et une tente de sauvetage.

Les motoneigistes de la GRC ont parcouru 45 km pour secourir un pilote d'avion de 72 ans qui est resté coincé sur un lac du Manitoba.

Photo : GRC

Le pilote était de bonne humeur, mais souffrait de déshydratation, a déclaré la GRC. Les sauveteurs ont installé une tente et fourni des soins médicaux au pilote, qui leur a dit qu'il avait eu des problèmes mécaniques en vol.

Les motoneiges sont arrivées vers 14 h 30. Quelques heures plus tard, les sauveteurs et le pilote ont été évacués en hélicoptère.

C’est un endroit difficile à trouver. Il n’y a pas de bons sentiers. C’est incroyable le travail que chacun a pu accomplir.

Happy Bednarek, le pilote rescapé

Une porte-parole de la GRC dit que cette histoire, qui se termine bien, souligne l'importance des partenariats établis par la GRC avec les autres organismes de sauvetage.

Un avion sur un lac gelé.

L'avion de Happy Bednarek repose sur le lac Pickerel. Le pilote n'a jamais pu le faire redémarrer.

Photo : Happy Bednarek

Manitoba

Sauvetage