•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous voté pour votre Bulldogs préféré?

Montage photo en couleur représentant les joueurs des Bulldogs de Québec Jack McDonald, Joe Hall, Tommy Smith, Joe Malone et Paddy Moran.
De gauche à droite : Jack McDonald, Joe Hall, Tommy Smith, Joe Malone et Paddy Moran. Photo: Radio-Canada
Louis Gagné

Joe Hall, Joe Malone, Jack McDonald, Paddy Moran, Tommy Smith : ces noms ne disent peut-être pas grand-chose à l'amateur de hockey moyen de Québec. Pourtant, ces cinq hockeyeurs ont tous remporté la coupe Stanley dans l'uniforme des Bulldogs. L'un d'eux sera d'ailleurs bientôt immortalisé à la place Jean-Béliveau.

Deux conquêtes de la coupe Stanley d’affilée, un alignement composé de plusieurs futurs membres du Temple de la renommée du hockey, voilà un scénario rêvé pour les nostalgiques des Nordiques.

Fiction, direz-vous, eh bien non. C’est ce qui s’est produit à Québec en 1912 et 1913, lorsque les Bulldogs, menés par le capitaine Joe Malone, ont mis la main sur le précieux trophée.

Pour souligner cette époque glorieuse du hockey dans la capitale, la Ville de Québec va honorer un joueur de cette équipe mythique.

Appel à voter

Elle invite les citoyens à voter pour leur Bulldogs préféré entre le défenseur Joe Hall, le gardien Paddy Moran ainsi que les attaquants Joe Malone, Jack McDonald et Tommy Smith.

À l’exception de Jack McDonald, tous ces athlètes ont été admis au Temple de la renommée.

Le joueur ayant récolté le plus grand nombre de voix sera immortalisé en œuvre d’art à la place Jean-Béliveau.

Les amateurs de hockey ont jusqu’à dimanche pour exercer leur « droit de vote » en se rendant sur le site de la Ville de Québec (Nouvelle fenêtre).

L’identité du vainqueur sera annoncée la semaine prochaine.

5 périodes, 5 œuvres d’art

À terme, cinq œuvres d’art seront installées dans l’allée commémorative de la place Jean-Béliveau.

La Ville souhaite ainsi mettre en valeur cinq périodes de l’histoire du hockey à Québec : les Bulldogs, les As, les Remparts, les Nordiques dans l’AMH et les Nordiques dans la LNH.

L'oeuvre d'art public "Briser la glace" est une représentation anamorphique de près de huit mètres de Jean Béliveau.Jean Béliveau est le premier hockeyeur à avoir été immortalisé en œuvre d’art à la place publique qui porte son nom. Photo : Radio-Canada / Luc Hains

Jusqu’ici, une seule œuvre d’art a été inaugurée, soit celle intitulée Briser la glace, qui rend hommage à Jean Béliveau et aux As de Québec.

La Ville a annoncé en décembre le choix des frères Peter, Anton et Marian Stastny pour souligner le passage des Nordiques dans la LNH.

200 000 $

Chaque œuvre bénéficie d’une enveloppe de 200 000 $ pour un budget total de 1 million.

La Ville de Québec lancera au cours des prochains mois un concours d’art public pour choisir l’artiste qui sera appelé à réaliser l’œuvre commémorative.

Les paramètres du concours seront les mêmes que ceux ayant mené au choix des œuvres précédentes.

Hockey

Sports