•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yves-François Blanchet songe à se présenter en Montérégie

Yves-François Blanchet au lendemain de l'annonce de son couronnement comme chef du parti, de passage dans le studio télé de Radio-Canada à Trois-Rivières
Yves-François Blanchet vient d'être couronné chef du Bloc québécois. Photo: Radio-Canada / Josée Duchame
Radio-Canada

Le nouveau chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, affirme qu'il est très probable qu'il soit candidat dans une circonscription de la Montérégie aux prochaines élections fédérales, en octobre.

Yves-François Blanchet veut faire un choix le plus stratégique possible.

Il est originaire de Drummondville et habite maintenant à Shawinigan. Il écarte toutefois la possibilité de se présenter dans la circonscription de Saint-Maurice-Champlain, où il habite, qui est détenue par François-Philippe Champage, une grosse pointure du Parti libéral du Canada.

M. Blanchet affirme que le candidat qui affrontera le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités devra disposer de beaucoup de temps pour mener une bonne campagne.

Il croit qu’en tant que chef, il ne serait pas en mesure d’être autant sur le terrain qu’il le faudrait dans cette circonscription.

Yves-François Blanchet affirme par ailleurs que Pierre Jolivet veut à être candidat dans la circonscription de Saint-Maurice-Champlain.

Il est le fils de Jean-Pierre Jolivet, qui a été député du Parti québécois dans Laviolette de 1981 à 2001. Il a notamment été whip en chef, ministre délégué aux Forêts et ministre des Régions.

Yves-François Blanchet affirme travaillersur une candidature pour la circonscription de Trois-Rivières, qui va rendre les gens très heureux.

Le chef bloquiste assure que la région sera très très bien servie par la prochaine campagne du Bloc. Lui-même compte être très présent en Mauricie.

Des réactions positives dans les rangs bloquistes

L’ancien député du Bloc Québécois dans la circonscription de Drummond, Roger Pomerleau, estime que Yves-François Blanchet va permettre au parti de faire des gains aux prochaines élections.

Avec un nouveau chef comme lui, on va être en mesure de présenter une image nouvelle à la population et la faiblesse de nos adversaires combinée à cela, va faire en sorte qu’on va faire un score important, croit Roger Pomerleau.

Le député bloquiste dans Bécancour-Nicolet-Saurel, Louis Plamondon, affirme que plusieurs régions aimeraient qu’Yves-François Blanchet soit candidat dans leur circonscription, notamment les Laurentides et les Cantons-de-l’Est.

Louis Plamondon aimerait quant à lui qu’il se présente dans Trois-Rivières, une circonscription qui n’a pas eu de chef de parti depuis Maurice Duplessis. Ce scénario semble toutefois peu probable.

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale