•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

John Tory veut accélérer la construction d'une nouvelle ligne de métro

Des usagers montent à bord d'une rame de métro.
Une rame de métro de Toronto Photo: Radio-Canada / Marko Roy

Le maire de Toronto, John Tory, veut accélérer « d'au moins » deux ans la construction d'une nouvelle ligne de métro au centre-ville, qui serait ainsi en service en 2029 plutôt qu'en 2031.

Pour ce faire, la Ville devrait dépenser 162 millions de dollars de plus dès cette année.

Le maire Tory presse les membres de la Commission de transport à donner le feu vert à ce financement additionnel, lors de leur réunion la semaine prochaine sur le budget 2019 de la CTT.

La nouvelle ligne appelée Downtown Relief Line vise notamment à désengorger la ligne 1 Yonge-University et la station Bloor-Yonge, en reliant l'avenue Danforth dans l'est de Toronto au centre-ville.

M. Tory dit qu'il comprend bien que les usagers ont besoin d'une nouvelle ligne de métro, et ce, rapidement. Je m'engage à être le maire qui va lancer la construction de la Relief Line, dit-il.

Pour accélérer le processus, le plan de la Ville inclut des échéanciers écourtés pour la conception de la ligne ainsi que l'acquisition de propriétés dans le nouveau corridor et l'achat de l'équipement technique nécessaire pour la construction.

Notre plan consiste à réaliser toutes les étapes préparatoires du projet de façon parallèle plutôt qu'une après l'autre, explique la présidente de la CTT Jaye Robinson. Ça va nous permettre d'entamer les travaux dès que possible.

Pour sa part, le groupe d'usagers TTCriders se réjouit de la proposition du maire, mais s'inquiète de l'impact que pourrait avoir sur le projet de Relief Line le plan provincial de prendre en charge les lignes de métro de la ville et de financer leur prolongement grâce au secteur privé, si l'on se fie au métro à Scarborough.

La construction de nouvelles lignes de transport en commun ne devrait pas dépendre des fluctuations du marché immobilier, affirme Shelagh Pizey-Allen de TTCriders. La province doit financer les transports publics adéquatement.

Toronto

Politique municipale