•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mode d'emploi pour parrainer ses parents au Canada

Une femme musulmane enlace son père dans un aéroport.
Les parrains doivent parfois attendre neuf ans avant d'accueillir leurs parents en sol canadien. Photo: Getty Images / Scott Olson
Radio-Canada

La période de demande pour faire venir ses parents et ses grands-parents au Canada s'ouvrira le 28 janvier, cette année. Ottawa acceptera 20 000 demandes de parrainage, et celles-ci seront sélectionnées selon l'odre d'arrivée plutôt que par tirage au sort, comme c'était le cas par le passé.

Malgré les 3000 demandes supplémentaires acceptées cette année, le chemin demeure long et tortueux entre le dépôt de candidatures et l'arrivée en sol canadien des personnes parrainées.

Ceux qui arrivent au pays doivent se soumettre à un examen médical rigoureux, alors que les personnes qui les ont parrainés doivent prouver qu'elles seront en mesure de subvenir aux besoins financiers de leurs proches après leur arrivée au Canada.

Un immigrant qui désire faire venir ses parents devra ainsi avoir eu un revenu d'au moins 40 000 $ durant les trois dernières années financières. Si cet immigrant ajoute ses grands-parents à sa demande, cette somme passe à 60 000 $.

Ce niveau de vie devra être maintenu pendant toute la durée du processus, qui peut parfois s'étirer sur neuf ans.

Le gouvernement fédéral assure toutefois, sur son site Internet, qu'une demande qui remplit toutes les exigences devrait être réglée en 24 mois.

Une demande de parrainage pour les parents et les grands-parents coûte au moins 1000 $, une somme qu'Ottawa ne rembourse pas, si elle décide de la refuser.

Les conditions d'admissibilité (Nouvelle fenêtre) du programme de parrainage pour les parents et les grands-parents sont accessibles en ligne.

Avec les informations de Dan McGarvey, CBC News

Immigration

Société