•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fillette de 7 ans récompensée pour son héroïsme après un accident

Sophian LeBlanc et son certificat.

Sophia LeBlanc montre fièrement le certificat pour bravoure qu'elle a reçu mercredi au détachement de la GRC à Amherst.

Photo : CBC/David Burke

Radio-Canada

La petite Sophia LeBlanc d'Amherst, en Nouvelle-Écosse, a gardé la tête froide lorsque la fourgonnette dans laquelle elle voyageait avec sa famille a quitté la route, en novembre dernier, et a fini sa course dans une rivière. Pour le rôle qu'elle a joué ce jour-là, elle vient de recevoir un certificat pour acte de bravoure de la GRC.

Sophia, qui avait 6 ans au moment de l’accident, se trouvait dans la fourgonnette familiale avec sa mère, Candice Hicks, son petit frère de 4 ans, Ethan, et sa petite sœur de 2 ans, Elise, lorsque le véhicule n'a pas pu éviter un nid-de-poule entre Amherst et Oxford. Mme Hicks a perdu la maîtrise du véhicule qui a dévalé une pente et a terminé sa course à l’envers, dans une rivière.

Couverte de verre brisé et de sang, Mme Hicks a réussi à détacher sa ceinture de sécurité en dépit d’une vive douleur à son bras. Elle s’est glissée à l’extérieur par une fenêtre de la fourgonnette, suivie par Sophia quelques instants plus tard.

Les deux plus jeunes enfants étaient toutefois toujours coincés dans le véhicule et Ethan semblait inconscient.

Je pouvais le voir qui pendait [à l’envers], sans bouger. J’ai donc tenté de dégager Elise, parce qu’elle était plus proche de moi. 

Une fourgonnette Grand Caravan cabossée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le véhicule lourdement accidenté de la famille.

Photo : Candice Hicks

Elle est parvenue à détacher la ceinture basse du siège d’auto de la fillette, mais n’arrivait pas à défaire la sangle de poitrine.

Mon poignet pendait et je n’avais pas réalisé sur le coup qu’il était cassé jusqu’à ce que je l’examine. J’ai donc demandé à Sophia de dégager [sa soeur] et elle a réussi.

Candice Hicks, mère de Sophia

Ethan était néanmoins toujours coincé dans la fourgonnette et la petite famille était invisible à partir de la route en surplomb.

Candice Hicks et ses trois enfants posent dans le salon.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo de famille : Ethan, à gauche, Sophia, sa petite soeur Elise et Candice Hicks.

Photo : CBC/Steve Lawrence

Je ne savais pas quoi faire, relate Mme Hicks. Je ne voulais pas laisser [Sophia] debout dans l’eau (pendant qu’elle allait chercher de l’aide) et Ethan inconscient [...]. J’ai donc demandé à Sophia d’escalader le talus et d’arrêter un véhicule. 

Sophia s’est exécutée non sans peine.

C’était vraiment difficile, parce qu’il y avait beaucoup de buissons. J’avais peur, mais pas tant que ça. Je savais que je pouvais faire quelque chose pour sauver ma famille!

Sophia LeBlanc

Les secours s'activent

Sophia s’est rendue jusqu’à la route et a fait signe au conducteur d’un camion qui passait. Un voisin, qui avait été témoin de l’accident, avait déjà appelé le 911 avant de sortir pour aller porter secours à la famille.

Je ne pensais pas que quelqu’un avait pu s’en sortir, affirme Anthony Terry. Ils ont été très chanceux! 

La fourgonnette, dit-il, a raté de peu un bloc de ciment et une section profonde de la rivière où elle aurait pu être engloutie.

Un homme examine l'endroit où l'accident s'est produit.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La fourgonnette a dévalé une pente abrupte avant de finir sa course dans une rivière peu profonde.

Photo : Candice Hicks

M. Terry a dégagé Ethan en se servant d’un couteau et l’ambulance est arrivée sur ces entrefaites, pour transporter toute la famille à l’hôpital. Ethan a repris conscience dans l’ambulance et n’a conservé aucune séquelle de l’accident.

Aucun des enfants n’a été blessé, mais Candice Hicks n’a pas eu cette chance : il a fallu lui insérer des plaques de métal dans le bras pour replacer ses os fracturés.

Des policiers impressionnés

Les agents de la GRC qui se sont rendus sur les lieux de l’accident ont été tellement impressionnés par le sang-froid dont a fait preuve Sophia qu’ils ont décidé de lui remettre un certificat pour acte de bravoure.

Le sergent d’état-major Crag Learning le lui a remis mercredi, au détachement d’Amherst de la GRC.

Sophia pose avec son certificat, sa mère et un agent de la GRC.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sophia LeBlanc n'était pas peu fière de recevoir son certificat, mercredi.

Photo : CBC/David Burke

Sophia était heureuse, quoiqu’un peu déçue que sa seule récompense soit une feuille de papier. J’avais cru que parce que j’avais été courageuse, je recevrais quelque chose d’un peu mieux. 

Elle s’en faisait pour rien : les policiers et ambulanciers présents à la cérémonie avaient aussi en réserve des jouets pour elle, son frère et sa sœur.

Depuis l’accident, Sophia a fêté son septième anniversaire. Elle a réfléchi à sa mésaventure et offre ce conseil aux automobilistes : Si vous voyez quelqu’un d’autre impliqué dans un accident, assurez-vous d’avoir un enfant de 6 ou 7 ans pour venir à son secours!

D'après un reportage de David Burke, CBC

Nouvelle-Écosse

Accident de la route