•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d’Ottawa va se prononcer sur le projet de construction de l'ambassade thaïlandaise sur la promenade Island Park

Photo extérieure montrant l'ambassade de la Thaïlande à Ottawa, devant laquelle se trouve une pancarte indiquant des modifications aux règlements de zonage.
L'ambassade du Royaume de Thaïlande, à Ottawa. Photo: Radio-Canada / Christian Milette
Radio-Canada

L'ambassade de Thaïlande à Ottawa pourrait bientôt recevoir le feu vert pour démolir la maison qu'elle occupe sur la promenade Island Park et construire une structure que le conseiller municipal du secteur a qualifiée d'immeuble de bureaux.

La Ville d’Ottawa doit approuver le plan, qui prévoit le remplacement de la grande maison en brique rouge avec garage attenant par une structure de verre et de pierres encore plus grande, sans logement, mais avec beaucoup d'espace pour les réunions et les fonctions officielles. Le bâtiment disposerait également d'un parking souterrain pour 16 véhicules.

L'Association des résidents de Island Park ne veut pas que l'immeuble soit érigé au milieu d'un quartier résidentiel, et le conseiller municipal de la région, Jeff Leiper, en convient.

Une grande maison en brique rouge avec garage attenant.L'ambassade thaïlandaise occupe actuellement cette maison située au 180, promenade Island Park. Photo : Radio-Canada

Ce que le personnel recommande, c'est qu'il est acceptable de construire un immeuble de bureaux dans une zone résidentielle sans autre raison que celle que le gouvernement thaïlandais l’a demandé, a expliqué M. Leiper.

Les règles de zonage

Les voisins craignent que cela crée un précédent non seulement sur la promenade Island Park, mais aussi dans les quartiers de Rockcliffe, du Glebe et d'autres quartiers d'Ottawa où les ambassades sont courantes.

Je pense qu'il serait inquiétant pour n'importe quel quartier de voir le zonage disparaître et jeté par la fenêtre, a déclaré Cathy Shaw, coprésidente de L'Association des résidents de Island Park.

Si le gouvernement royal thaïlandais considère qu'il a besoin d'un immeuble de bureaux moderne pour ses fonctions consulaires... alors il peut déménager dans une zone où l'utilisation des bureaux est autorisée, a dit le conseiller Jeff Leiper.

M. Leiper a dit que ses collègues du conseil devraient être tout aussi alarmés, les exhortant à « préserver l'intégrité de notre zonage ».

Le rapport du conseil sera présenté au comité de planification de la Ville le 24 janvier.

Nous n'avons pas été en mesure de déterminer si l'ambassadeur thaïlandais réside actuellement au 180, promenade Island Park, et de nombreux appels à l'ambassade n'ont pas été retournés.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale