•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec reçoit un appui de 750 000 $

Quatre hommes discutant sur des sofas entourés. Des appareils électroniques, des jeux de société et des jeux vidéo occupent une bonne partie de l'espace et des étagères les entourant.

La Guilde regroupe 162 studios indépendants.

Photo : Sylviane Robini photographe

Radio-Canada

Le Mouvement Desjardins a annoncé aujourd'hui qu'il verserait une contribution de 750 000 $ à la Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec.

La Guilde, une coopérative à but non lucratif, a pour mission de favoriser le succès des studios québécois dans l’écosystème du jeu vidéo. Elle regroupe 162 studios indépendants générant environ 2200 emplois directs et indirects et constitue la plus importante coopérative de ce secteur à l'échelle mondiale.

Pour le président de La Guilde, Louis-Félix Cauchon, le modèle coopératif va de pair avec la philosophie et les valeurs des créateurs et créatrices de jeux vidéo indépendants.

La Guilde a été créée pour répondre à un besoin : celui des entrepreneurs indépendants en jeu vidéo de se partager leur expertise et de se regrouper.

Louis-Félix Cauchon, président de La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec

La contribution de 750 000 $ a été annoncée par Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, qui a souligné la volonté de ces studios de se regrouper au sein d’une « coopétition ».

Jeux vidéo

Techno