•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival du Voyageur habille des édifices de Winnipeg

Une ceinture fléchée rouge géante est nouée sur la façade de l'hôtel de ville de Winnipeg.
Selon Miguel Vielfaure, fondateur de l'entreprise Etchiboy, les ceintures sont conçues pour pouvoir être réutilisées dans les prochaines années. Photo: Radio-Canada / Fernand Detillieux
Radio-Canada

Pour son 50e anniversaire, le Festival du Voyageur de Winnipeg a installé des ceintures fléchées géantes dans plusieurs endroits de la ville pour faire sa promotion.

Cette année, le Festival du Voyageur a décidé de changer un peu sa stratégie de promotion en fournissant des ceintures fléchées géantes à ses partenaires.

Ainsi, la façade de l’hôtel de ville de Winnipeg arbore dorénavant une grande ceinture aux couleurs du festival.

Dans un courriel envoyé à Radio-Canada, la Ville de Winnipeg indique avoir reçu gracieusement la ceinture de la part du Festival du Voyageur pour l’anniversaire de ce dernier.

Elle précise que la décoration restera en place durant le festival et qu'elle sera enlevée peu de temps après.

De son côté, la direction du Festival du Voyageur confirme avoir commandé plusieurs ceintures fléchées géantes à l’entreprise manitobaine métisse Etchiboy.

« Le festival en a commandé des grandes pour en mettre sur le pont à La Fourche. Il y en a aussi pour attacher aux bâtiments », affirme Miguel Vielfaure, le directeur et fondateur d’Etchiboy.

Au total, les ceintures ont été fabriquées à partir de 250 mètres de tissu d'une largeur de 90 centimètres.

Un travail de longue haleine

Fabriquer de telles pièces n’est pas une mince affaire, précise Miguel Vielfaure.

« On a des personnes qui font juste ça depuis le mois de novembre », spécifie-t-il. « Cela prend environ quatre jours pour fabriquer une ceinture géante. »

Il ajoute que la majorité d’entre elles mesurent environ 10 mètres de long.

L’entreprise conçoit des ceintures fléchées en laine ou, surtout pour les grands formats, en polyester. « Les ceintures sont faites en polyester parce que cela résiste mieux à la pluie et aux intempéries », indique Miguel Vielfaure.

Le choix de ce matériau est aussi plus économique. « Une ceinture en polyester finie coûte moins cher que la matière brute pour une ceinture en laine », précise le directeur d’Etchiboy.

Les ceintures fléchées sont fabriquées au Pérou, dans la région rurale de Cusco, par une association de femmes autochtones chefs de famille monoparentale.

Manitoba

Arts visuels