•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès pour harcèlement : l’ex-directrice générale de la CS des Rives-du-Saguenay témoigne

Chantale Cyr dans une salle d'audience du Tribunal administratif du travail
Chantale Cyr, l'ex-directrice générale de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'ancienne directrice générale de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Chantale Cyr, a témoigné mercredi au procès qu'elle a intenté contre son ex-employeur.

Elle a entres autres donné sa version des événements survenus le 23 mai 2017, alors qu'elle aurait reçu un coup de coude de la présidente de la Commission scolaire, Liz S. Gagné, lors de la séance publique du conseil des commissaires.

Chantale Cyr raconte avoir été estomaquée par ce geste, destiné, selon elle, à la faire taire.

Un peu plus tôt dans son témoignage, elle est revenue sur certains des éléments utilisés pour justifier son congédiement au début de 2018.

On prend le temps de bien expliquer chacun des événements pour être certain que le juge comprend bien ce que notre cliente a perçu comme comportement de la part de la présidente et quel est l’effet que ça a eu sur elle, explique l'avocat de Chantale Cyr, Éric Le Bel.

De douloureux souvenirs

Pendant son témoignage, Chantale Cyr a éclaté en sanglots. Elle a dû demander une suspension des procédures.

Elle racontait le déroulement d'une rencontre avec Liz S. Gagné, au cours de laquelle la présidente lui a présenté une décision rendue par le tribunal du travail concernant la période durant laquelle Mme Cyr était directrice des ressources humaines dans une autre commission scolaire. Cette dernière a affirmé y avoir vu une menace.

Chantale Cyr réclame des dédommagements pour harcèlement psychologique et demande sa réintégration.

Saguenay–Lac-St-Jean

Justice et faits divers