•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Acquisition du navire Apollo pour la traverse Matane–Côte-Nord

Bateau amarré en hiver.

Le navire Apollo quittera Terre-Neuve pour venir assurer le service de traverse entre Matane et la Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Société des traversiers du Québec (STQ) confirme que le navire Apollo prendra la relève du CTMA Vacancier à partir de février à la traverse Matane–Côte-Nord. Elle annonce en avoir fait l'acquisition « pour une utilisation temporaire », au coût de 2,1 millions de dollars.

Le président-directeur général par intérim de la STQ, François Bertrand, l’a confirmé mercredi à Matane.

Le président directeur général par intérim de la Société des traversiers du Québec, François BertrandAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président directeur général par intérim de la Société des traversiers du Québec, François Bertrand

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Pour le moment, c’est le CTMA Vacancier qui assure le service en remplacement du F.-A.-Gauthier, hors d’usage depuis la mi-décembre en raison d'un bris majeur à ses propulseurs.

Une interruption de service n’était pas envisageable, a expliqué M. Bertrand. L’achat du Apollo nous donne une solution adéquate, et ce, à très court terme.

L’Apollo a été acquis de Labrador Marine, une entreprise de Terre-Neuve. Construit en 1970, il peut accueillir 240 passagers et 80 véhicules.

Le navire sera renommé pour la durée de l’utilisation, qui est encore inconnue. Le F.-A.-Gauthier est actuellement en cale sèche au chantier maritime Davie, près de Québec.

Un bateau « qui a fait ses preuves »

Le préfet de la MRC du Golfe du Saint-Laurent, Randy Jones, est souvent monté à bord de l'Apollo, qui assure la traverse entre Blanc-Sablon et Sainte-Barbe à Terre-Neuve.

Ce bateau-là a fait ses preuves. Il n'est pas jeune par contre. Comme tout bateau qui a eu beaucoup de temps pour régler ses problèmes, ce bateau a réglé ses problèmes.

Randy Jones, préfet de la MRC du Golfe du Saint-Laurent
Le navire ApolloAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le navire Apollo

Photo : Radio-Canada

Enquête de la vérificatrice générale

Le chef intérimaire du Parti québécois et député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, affirme qu'il est maintenant temps que la vérificatrice générale entre en scène. Ce navire, le F.-A.-Gauthier, qu'on a payé avec nos taxes et nos impôts et qu'on continue de payer parce qu'on n'est plus sur la garantie, devrait fonctionner. Va falloir faire la lumière là-dessus. J'ai demandé à la vérificatrice générale qu'elle puisse enquêter du début de l'appel d'offres jusqu'à aujourd'hui, soutient-il.

Vous avez peut-être remarqué dans le point de presse du pdg de la Société des traversiers, on n'est incapables de donner une date de retour du F.-A.-Gauthier, un navire qui date de 2015! Qu'est-ce qui se passe?, ajoute Pascal Bérubé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports