•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Timiskaming First Nation tiendra un référendum sur la vente de cannabis

Une cinquantaine de personnes sont assis sur une chaise dans une salle en regardant 3 personnes qui parlent devant.
Une cinquantaine de personnes ont assisté à une séance d'information mardi soir. Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu
Tanya Neveu

Une cinquantaine de personnes ont assisté à une séance d'information mardi soir concernant un projet de commerce de vente de cannabis sur le territoire de Timiskaming First Nation.

Les promoteurs, Richard Ball et Taylor Polson, ont expliqué qu'ils souhaitent ouvrir leur entreprise le plus rapidement possible. Le couple, dans la jeune vingtaine, a créé leur entreprise Northern Herbal Supply en espérant qu'elle ait pignon sur la route 101, dans les limites de la communauté algonquine.

C'est de la distribution de marijuana, précise Richard Ball. Une distribution sécuritaire. Nous avons des produits sécuritaires, emballés, étiquetés, scellés. Nous voulons informer les gens à propos du cannabis et la façon sécuritaire d'en consommer

Pour mettre sur pied leur entreprise, les promoteurs ont demandé des conseils auprès de commerçants déjà existants dans d'autres communautés autochtones. Richard Ball affirme qu'il achète son cannabis sur internet, de façon légale et sécuritaire. Il refuse toutefois de donner le nom de son fournisseur.

Donner la voix aux membres


La population étant mitigée, un référendum aura lieu le 9 février prochain. L'exercice déterminera si le commerce peut ouvrir ses portes sur le territoire. La vice-chef du conseil de bande, Colleen Polson, affirme qu'un comité sera créé afin de mettre en place des règlements clairs concernant la vente et la consommation de cannabis dans la communauté.

C'est compliqué. Il y a plein de choses à penser si on veut bien faire les choses 

Des membres du conseil de bande pose devant les drapeaux dans un immeuble de la réserve TFN au TémiscamingueArden McBridge, directeur général du Conseil de bande de la Timiskaming First Nation accompagné de Colleen Polson et Sacha Wabie Photo : Radio-Canada / Lise Millette


Que dit la loi?

Selon l'article 62 de la loi encadrant le cannabis, le gouvernement est autorisé à conclure une entente avec une nation autochtone. Les dispositions d'une telle entente prévalent sur celles de la présente loi et ses règlements.

Abitibi–Témiscamingue

Cannabis