•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de feux liés à la consommation de drogues augmente, selon un propriétaire immobilier

Des pompiers sur les lieux d'un incendie.
Mike Romani, président d'Armour, une compagnie qui est propriétaire de 5000 appartements à Winnipe,g estime que la consommation de drogue est la cause du nombre grandissant d'incendies à Winnipeg. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les deux incendies qui ont été déclenchés dans des appartements du quartier West End, à Winnipeg, seraient liés à la consommation de drogues, selon la compagnie qui gère les deux immeubles.

Lundi matin, un appartement de l’avenue Maryland a été la proie des flammes, une journée après un incendie dans un appartement de l’avenue Ellice.

Mike Romani, président d'Armour, la compagnie de gestion des deux immeubles, affirme que l’un des deux incendies était lié à la consommation de méthamphétamine.

« Les deux feux ont commencé sur des divans, affirme-t-il. Les deux locataires avaient organisé des fêtes et, selon les rapports des pompiers, les divans ont pris feu. »

Des dizaines de personnes se retrouvent sans logement après les incendies. Un immeuble a été complètement évacué après l'incendie, tandis que plusieurs logements doivent être rénovés dans l’autre.

Un porte-parole de la Ville de Winnipeg affirme toutefois qu'il est trop tôt pour dire si les deux incendies étaient liés à la consommation de drogue.

Un nombre croissant d'incidents

Selon Mike Romani, le problème est de plus en plus grave.

Au cours des 14 dernières années, nous n'avons pas eu d'incendies dans nos bâtiments. Cependant, depuis un an, nous en avons eu six. Je pense que la drogue est en cause dans chacun des cas.

Mike Romani, président d'Armour

La compagnie Armour gère 5000 appartements au centre-ville de Winnipeg, ce qui représente le nombre le plus important après Logement Manitoba, selon Mike Romani.

« Nous assistons à une montée en flèche des problèmes liés à la drogue, affirme Mike Romani. Il y a beaucoup de violence domestique, de fêtes qui débordent ou de consommation de drogue dans les cages d’escalier. »

Selon lui, il est rare de nettoyer un appartement vide et de ne pas trouver d'accessoires pour consommer de la drogue.

Deux pompiers marchent.Selon la Ville de Winnipeg, il est encore trop tôt pour dire si les deux incendies du quartier West End cette fin de semaine sont liés à la consommation de drogue. Photo : Radio-Canada

Les pompiers très occupés

Depuis le 1er janvier 2019, les pompiers sont intervenus dans 47 incendies, dont 31 incendies graves, selon la Ville.

C'est le même nombre de feux qu'à la même période l'an dernier, poursuit la Ville.

Cependant, un représentant du Syndicat des pompiers n’est pas d’accord. Derek Balcaen dit que les pompiers ont l'impression d'être plus occupés que l'année dernière.

Selon lui, certains incendies sont provoqués par le fait que des personnes chauffent leur maison avec un radiateur ou même un four, et d'autres, par des personnes aux prises avec des problèmes de drogues.

Il ajoute que plusieurs pompiers ont été blessés dans des incendies la fin de semaine dernière. Dans l'un des cas, un pompier est tombé à travers un plancher alors qu'il recherchait une personne.

Manitoba

Incendie