•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des « fées des dents » pour les personnes plus démunies

Toutou qui sourit, France Lavoie dans le bureau avec la cliente Hélène Lefebvre
Hélène Lefebvre est l'une des personnes qui consulte la clinique Sourire mobile, dans les locaux de COMSEP à Trois-Rivières. Photo: Radio-Canada

Deux hygiénistes dentaires se sont transformées en fées des dents. Pour améliorer la santé dentaire des gens les plus démunis, les deux professionnelles ont ouvert la clinique Sourire mobile de la Mauricie.

Elles offrent un service de dépistage et de conseils pour aider les gens à prendre soin de leur santé buccale. Leur clinique mobile se situe dans les locaux du Centre d'organisation mauricien de services et d'éducation populaire (COMSEP), à Trois-Rivières.

Le projet est une initiative de France Lavoie. Pour moi, la bouche c'est vraiment la porte d'entrée pour le corps au complet, explique-t-elle. C'est pour ça que je tiens vraiment à ce que les gens aient une bonne santé générale et soient le plus autonomes possible.

France Lavoie qui sourit, devant un homme qui est en consultation avec un hygiéniste dentaire.Le projet Sourire mobile de la Mauricie est une initiative de l'hygiéniste dentaire France Lavoie. Photo : Radio-Canada

La clinique est ouverte presque tous les jours depuis le mois de novembre et, déjà, une soixantaine de personnes ont rencontré les deux professionnelles.

Une clinique qui change les choses

Louise Ouellet n’avait pas vu de dentiste depuis sept ans quand elle est venue pour la première fois à la clinique Sourire mobile.

Je travaillais, mais je n’avais pas d'assurances. Je devais payer mes comptes avant d'aller chez le dentiste, raconte Mme Ouellet. Pourtant, le dentiste, c'est santé.

À sa grande surprise, ses dents étaient en bonne santé, mais pas les gencives. Madame Ouellet aura besoin d'une prothèse pour régler son problème. La clinique l'a mise en contact avec un dentiste.

Une hygiéniste dentaire qui parle à la cliente installée sur la chaise.Louise Ouellet en est à son troisième rendez-vous chez Sourire mobile. Elle n'avait pas vu de dentiste ou d'hygiéniste dentaire depuis sept ans. Photo : Radio-Canada

En plus des conseils et des tests de dépistage, la clinique offre aussi un service d'accompagnement chez les dentistes.

La présence des hygiénistes de Sourire mobile soulage ceux qui se sentent nerveux d'aller chez le dentiste et soulage aussi le portefeuille des clients. Certains dentistes acceptent de voir les usagers de Sourire mobile gratuitement ou à un prix plus abordable.

Pour Hélène Lefevbre, l’accompagnement d’une hygiéniste de Sourire mobile a tout changé.

Elle est venue avec moi chez le dentiste à un premier rendez-vous et c'est ce que j'avais besoin, qu'on me donne la main, affirme celle qui surnomme les hygiénistes dentaires de Sourire mobile des fées des dents.

D’après le reportage de Pierre Marceau

Mauricie et Centre du Québec

Pauvreté