•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SLĀV présenté ce soir à Sherbrooke

Betty Bonifassi chante entourée de choristes pour la production de « SLĀV ».
Betty Bonifassi entourée de choristes pour la production de « SLĀV » Photo: Facebook/Ex Machina
Radio-Canada

Après la controverse, les artisans de SLĀV s'apprêtent à remonter sur scène mercredi soir. C'est Sherbrooke qui accueillera la nouvelle mouture de ce spectacle, annulé il y a quelques mois par le Festival international de jazz de Montréal.

Depuis deux jours, la chanteuse Betty Bonifassi est à Sherbrooke pour répéter le spectacle qu'elle a conçu avec le metteur en scène Robert Lepage.

SLĀV, qui présente une incursion dans l'univers des chants d'esclaves, a causé la controverse l'été dernier. Ses détracteurs l'ont notamment accusé de racisme et d'appropriation culturelle. Le spectacle, construit autour d'anciens chants d'esclaves noirs, ne comptait que deux interprètes noirs sur six choristes.

En entrevue à Médium large mardi, Betty Bonifassi a prévenu que le spectacle présenté mercredi ne sera pas le même. L'équipe, dit-elle, a tenu compte des propos des opposants, même si elle croit toujours que l'annulation du spectacle reste de la censure.

Ce qu’on a voulu faire, c’est d’être plus précis, plus clairs pour un plus large public, a-t-elle confié. On a beaucoup pensé à […] comment on représente notre propos, qui est finalement un propos de résilience par l’art vocal au travers de l’oppression sur 10 siècles.

Le Centre culturel emballé

Mario Trépanier, directeur général du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, rappelle que le spectacle était à l’horaire bien avant la controverse de l’été dernier.

C’est un choix qu’on a fait, de continuer à travailler avec EX Machina, parce que pour nous c’est une compagnie d’exception, de réputation internationale

Mario Trépanier, directeur général Centre culturel de l'Université de Sherbrooke

Le directeur du Centre culturel s’est dit très heureux d’accueillir cette deuxième mouture. Il constate que le public désirait voir cette nouvelle version et croit que la présentation de ce soir donnera droit à une soirée presque historique. Mario Trépanier ne savait toujours pas si le metteur en scène Robert Lepage allait être présent à la représentation.

SLĀV sera présenté mercredi à 20 h à la salle Maurice-O'Bready.

Estrie

Théâtre