•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guy Caron ne ferme pas la porte à la direction du NPD

Guy Caron
Guy Caron, chef parlementaire du NPD et député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le chef parlementaire du NPD fédéral et député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, ne ferme pas la porte à la direction son parti.

La victoire du chef néo-démocrate actuel, Jagmeet Singh, à l’élection partielle de la circonscription fédérale de Burnaby-Sud le 25 février est loin d’être assurée, selon certains analystes.

Un sondage de Mainstreet Research a indiqué en novembre que Singh était troisième dans la course de la circonscription Burnaby-Sud, une donnée qui fait écho aux chiffres internes qui ont circulé au sein du parti libéral et néo-démocrate, selon CBC.

Même s’il perd ses élections, M. Singh demeurera chef du parti. Sa défaite pourrait toutefois provoquer une course à la direction.

À l’émission L’heure de l’Est, M. Caron a toutefois affirmé qu’il croyait aux chances de son chef.

On va attendre le résultat du 25 février et, à ce moment-là, on va voir si M. Singh va effectivement rentrer, ce à quoi on s’attend. Si jamais ce n’est pas le cas, on verra en temps et lieu.

Guy Caron, député néodémocrate de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques

Le député indique qu’en raison de la culture du parti, il y a très peu de chances que le caucus du parti choisisse un nouveau chef. Il estime qu’un congrès à la chefferie devrait être organisé, alors qu’il reste peu de temps avant les élections.

Bas-Saint-Laurent

Politique