•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’unité mobile de mammographie CLARA à la rescousse de l’hôpital de Jonquière

L’unité mobile de mammographie CLARA à la rescousse de l’hôpital de Jonquière

Si vous êtes une patiente de l'hôpital de Jonquière, peut-être ferez-vous partie des femmes qui passeront une mammographie dans un autobus au cours des prochaines semaines. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) a fait appel à une unité mobile de mammographie, appelée CLARA, pour répondre aux besoins.

Garé en plein coeur du stationnement de l’hôpital de Jonquière, l’autobus a été aménagé pour accueillir des patientes.

L’objectif est de réduire l'attente. Avant la période des fêtes, les femmes pouvaient patienter jusqu'à 12 semaines pour un examen, alors que la cible du ministère est plutôt de six semaines.

Les objectifs du ministère sont de six semaines, donc pour le secteur de Jonquière et d'Alma c’était plus élevé. C’est pour ça qu'il y a plusieurs mesures qui ont été mises en place, dont CLARA, explique Stéphanie Gobeil, porte-parole au CIUSSS.

Un autobus est stationné devant l'hôpital.L'unité mobile CLARA est installée dans le stationnement de l'hôpital de Jonquière. Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Deux technologues sont sur place pour prendre les femmes en charge pendant leur rendez-vous. Elles s'assurent que tout se passe bien.

Le service est apprécié par les patientes.

Ça a vraiment bien été. On arrive et on est reçues tout de suite, il n’y a pas d’attente. C’est merveilleux!

Johanne Cloutier, patiente

CLARA a été mise en place en 2002 dans le cadre du programme de dépistage du cancer du sein chez les femmes de 50 ans et plus.

Son mandat est d’offrir le service en région éloignée aux femmes et la mission secondaire c’est de venir en aide et de soutenir d’autres régions qui ont des problématiques en lien avec leur offre de services , souligne Karina Olivier, chef technologue des services cliniques de dépistage à l’Institut national de santé publique du Québec.

CLARA s'installe à Jonquière pour six semaines. Plus de 800 patientes devraient être examinées.

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé publique