•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 20 ans après un accueil glacial, Notre-Dame de Paris retourne à Londres

Daniel Lavoie sur scène lors de la première de la tournée 203 anniversaire de Notre-Dame-de-Paris
Daniel Lavoie est le seul des comédiens à avoir fait partie de la distribution originale de Notre-Dame-de-Paris Photo: Radio-Canada / Alice Chiche
Radio-Canada

Daniel Lavoie est sur le point de reprendre son rôle de Claude Frollo à Londres, en français cette fois, là où les critiques avaient réservé à la troupe de Notre-Dame de Paris un accueil des plus glacial il y a près de vingt ans. À l'époque, le spectacle avait été traduit en anglais.

Présentement en France où il vient de terminer une série de spectacles dédiés au 20e anniversaire de ce spectacle musical à succès, l’auteur-compositeur-interprète a confié à Catherine Richer de l’émission Le 15-18 qu’il est heureux de pouvoir présenter la version francophone au public britannique au London Coliseum.

Selon lui, Notre-Dame de Paris doit être présenté au même titre que les opéras qui sont offerts en version originale.On ne traduirait pas du Wagner ou du Verdi parce que c’est à Londres. Je pense que la version française de Notre-Dame de Paris mérite largement ce statut, estime Daniel Lavoie.

Ce dernier croit notamment que la version francophone est « la plus belle » de toutes les versions qui ont été écrites après le succès international qu’aura connu la mouture originale de Luc Plamondon.

Elle n’a pas été un succès pour rien. C’est vraiment, pour moi, la version la plus finie de ce spectacle. Toute en nuances, toute en émotions, où tout est bien raconté. Je ne me lasse pas de chanter pour ce spectacle, après presque 700 fois.

Daniel Lavoie

Pas de succès d’estime, mais un succès populaire

Après deux années à triompher au Québec, au Canada et en France avec sa version en français, le spectacle traduit en anglais avait été présenté en 2000 à Londres, où il avait été mal reçu par la critique.

En entrevue, son idéateur, Luc Plamondon, avait alors qualifié l’accueil de la presse londondienne comme « assassin ».

Ça a surtout été une humiliation, avoue Daniel Lavoie. On s’attendait vraiment à ce que Notre-Dame de Paris reçoive autant de succès qu’en France. La réception a été extrêmement froide, pour ne pas dire glaciale.

Même si à l’époque Notre-Dame de Paris n’a pas reçu le succès escompté en Angleterre, le spectacle y a été présenté pendant près de deux ans.

Du 23 au 27 janvier prochain, Daniel Lavoie reprendra le personnage de Claude Frollo devant le public britannique, rôle qu’il affectionne particulièrement.

Le rôle de Frollo est un rôle complexe, intéressant. J’ai vu un défi dans le fait que je pourrais peut-être, encore, 20 ans plus tard, prendre ce rôle et le faire aussi bien. 

Avec les informations de Catherine Richer

Musique

Arts