•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il commence le match avec les Olympiques et le termine avec les Remparts

Pier-Olivier Lacombe célèbre un but marqué par son équipe à l'époque où il évoluait avec les Olympiques de Gatineau.

Le défenseur Pier-Olivier Lacombe a amorcé la saison avec les Olympiques de Gatineau.

Photo : Getty Images / Francois Laplante/FreestylePhoto

Louis Gagné

Lorsque le défenseur des Olympiques de Gatineau Pier-Olivier Lacombe a sauté sur la patinoire du Centre Robert-Guertin pour affronter les Remparts de Québec, le 4 novembre dernier, il était loin de se douter qu'il terminerait la partie avec l'équipe adverse... deux mois et demi plus tard.

L’athlète originaire de Repentigny est devenu lundi le premier joueur de l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) à jouer pour deux équipes lors d’une même partie. Un exploit rendu possible par un concours de circonstances hors du commun.

Le match du 4 novembre opposant les Olympiques aux Remparts a été interrompu par une panne de courant alors qu’il restait 1:54 à jouer à la deuxième période. Le score était de 2-1 en faveur de Québec.

La fin du match a été reportée au 14 janvier. Entre-temps, Pier-Olivier Lacombe a été échangé aux Remparts contre un choix de quatrième ronde lors du repêchage de 2019.

C’est donc dans l’uniforme des Diables rouges que l’arrière de 19 ans a terminé la partie, qui s’est soldée par une victoire de 4 à 2 des Remparts sur les Olympiques, lundi soir, à Gatineau.

« Bien, c’est sûr que pour moi, commencer avec les Olympiques puis finir la game avec les Remparts de Québec, au Centre Robert-Guertin, c’est un moment spécial », a confié le défenseur sur le site internet de la LHJMQ.

Une victoire et une étoile

Pour les amateurs de statistiques, Lacombe a terminé le match avec cinq tirs au but : trois dans l’uniforme des Olympiques, deux dans celui des Remparts.

Le vétéran a obtenu la troisième étoile du match. Il n’était pas fâché de prendre la route de Québec dans le bus des vainqueurs.

« Avoir été cherché les deux points, comme ça, contre mon ancienne équipe, je suis très content. Maintenant, on retourne à Québec avec le sourire, avec la grosse win comme on dit, puis on est prêts pour les prochains matchs. »

La troupe de l’entraîneur-chef Patrick Roy renouera avec l’action jeudi soir lorsque les Islanders de Charlottetown seront de passage au Centre Vidéotron.

Québec

Hockey junior