•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50e Festival du Voyageur : entre traditions et nouveautés

La famille de voyageurs, dans leurs costumes traditionnels, souriants, devant une estrade. En arrière, des bannières indiquent « Hé Ho, 50 ans ».
La famille Régnier est la famille de Voyageurs Officiels du Festival pour 2019-2020. Photo: Radio-Canada / Fernand Detillieux
Radio-Canada

Le compte à rebours est lancé : il ne reste plus qu'un mois avant l'ouverture du 50e Festival du Voyageur à Saint-Boniface. Les organisateurs ont dévoilé mardi une programmation qui célèbre l'histoire de ce rendez-vous, mais qui propose aussi des nouveautés. Ils souhaitent également un rapprochement avec les communautés autochtones.

Cette année, c’est la « célébration », résume Darrel Nadeau, directeur général du Festival. « Mais il va aussi y avoir des gestes de rapprochement avec les communautés autochtones. Donc, c’est la célébration et la réflexion : regarder vers le passé, mais aussi vers le futur. »

Pour revoir l'annonce officielle de la programmation du Festival : (Nouvelle fenêtre)

Parmi les nouveautés, il y a « Le Dôme » : une tente gonflable qui sera illuminée en soirée pour accueillir un « disco silencieux », une activité dansante où les participants portent des écouteurs, syntonisés au son de la musique de leur DJ de prédilection.

En plus des sculptures de neige, de glace, de bois et de fromage, le Festival propose cette année une nouvelle exposition de sculptures de chocolat. L’artisan chocolatier Christophe Morel, établi au Québec, y est invité.

Le Festi-bar, un bar de glace installé au Sentier d’hiver à la Fourche, est un autre élément qui s’ajoute à la programmation. « C’est ouvert chaque fin de semaine jusqu’à la fin de la saison hivernale », précise Darrel Nadeau.

Souvenirs du passé

Les 50 ans d’histoire du Festival sont reflétés à plusieurs niveaux de la programmation, dans le choix de certains artistes et le retour de traditions comme les promenades de chiens de traîneau.

Le Festival reconnaîtra aussi une cinquantaine de personnes qui ont contribué à son évolution lors d’une soirée commémorative, le 22 février, qui mettra en vedette des artistes qui s'y sont produits au cours des cinq dernières décennies.

La Tente La Prairie sera renommée Tente Forest, en hommage à Georges Forest, fondateur du Festival et défenseur de la francophonie manitobaine.

L’héritage autochtone

« Les communautés autochtones faisaient partie de la traite des fourrures et étaient un partenaire intégral pendant cette période-là. Donc, c’est très important que toutes les histoires de tous les gens qui faisaient partie de cette période soient reflétées au Festival », souligne Darrel Nadeau.

Les organisateurs dévoileront une plaque permanente au Fort Gibraltar en reconnaissance des terres ancestrales.

Le drapeau bleu des métisses devant le fort Gibraltar.Les drapeaux métis au Festival du Voyageur. Photo : Radio-Canada / Bert Savard

La programmation de la Tente Rivière-Rouge sera, de plus, entièrement consacrée à des artistes autochtones lors de la Journée Louis-Riel, avec notamment Florent Vollant, Leonard Sumner et Sebastian Gaskin.

Le Festival propose aussi, entre autres activités, un atelier « Pow Wow 101 » en collaboration avec des responsables du Festival Manito Ahbee.

Programmation musicale

La participation au Festival du groupe de musique québécois les Colocs avait déjà été annoncée au début de l'année. Ce concert aura lieu le 17 février, à 20 h, au Centre culturel franco-manitobain (CCFM). Le spectacle réunira certains des membres fondateurs de ce groupe des années 90 et permettra de rendre hommage au chanteur disparu André, surnommé Dédé, Fortin.

Un autre spectacle attendu, déjà annoncé, est celui du collectif hip-hop Alaclair Ensemble et du rappeur américain Chali 2na, ancien membre du groupe Jurassic 5. Ils se produiront le 23 février, à 23 h, au CCFM. La chanteuse Isabelle Boulay sera aussi de la programmation cette année.

Les festivaliers sont invités au parc du Voyageur du 15 au 24 février. Pour se rendre sur les lieux, cette année, ils pourront emprunter la « voie du Festival du Voyageur », une appellation honorifique que la Ville de Winnipeg a donnée à la rue Saint-Joseph, à Saint-Boniface, pour l'occasion.

Le Festival du Voyageur a aussi annoncé récemment des changements à la structure de ses prix d'entrée qui visent, entre autres, à éliminer les files d’attente. Cette année, seulement 1500 laissez-passer pour adultes seront vendus au prix de 75 $ l’unité. Le laissez-passer donne accès à l’ensemble des activités sur le site du Festival.

Pour revivre l'édition 2018 du Festival, rendez-vous sur cette page.

Manitoba

Arts de la scène