•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des réactions autochtones mitigées face au remaniement ministériel à Ottawa

La ministre fédérale des Services aux Autochtones, Jane Philpott, devant des drapeaux canadiens.
Jane Philpott était la ministre fédérale des Services aux Autochtones depuis août 2017. Photo: The Canadian Press / Adrian Wyld
Radio-Canada

Plusieurs chefs autochtones de l'Ontario et du Canada ont réagi lundi à la nomination d'un nouveau ministre aux Services aux Autochtones et aux autres changements apportés par Justin Trudeau à son cabinet.

Alvin Fiddler, le grand chef de la Nation Nishnawbe Aski (NAN), affirme qu’il avait développé une bonne relation de travail avec Jane Philpott, qui a été remplacée lundi par Seamus O’Reagan au poste de ministre des Services aux Autochtones.

Nous avons été en mesure de faire des progrès importants pour les infrastructures, l’accès à l’eau potable et au logement, a déclaré M. Fiddler en entrevue avec CBC.

Un homme sur un pont.Alvin Fiddler a obtenu un second mandat de trois ans à la tête de la Nation Nishnawbe Aski. Photo : CBC/Dave Rae

Il espère établir rapidement un contact similaire avec le nouveau ministre.

Son de cloche similaire de la part du grand chef de la Nation anichinabée en Ontario, Glen Hare, qui affirme que Mme Phipott a permis des avancées significatives, surtout pour le bien-être des enfants.

Avec la nomination du ministre O’Reagan, j’espère que le dynamisme de sa prédécesseur sera maintenu, a-t-il ajouté.

Perry Bellegarde, le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, a de son côté déclaré que les communautés autochtones et les enjeux doivent demeurer une priorité pour le gouvernement, même après un changement au cabinet.

Je suis honoré d’avoir travaillé avec la nouvelle présidente du Conseil du Trésor et je reconnais tous ses efforts en tant que ministre des Services aux Autochtones.

Perry Bellegarde, chef national de l’Assemblée des Premières Nations

Déception concernant le changement au ministère de la Justice

MM. Fiddler et Bellegarde ont tenu également à souligner le travail de Jody Wilson-Raybould, qui a été la première Autochtone à occuper le poste de ministre de la Justice, et qui sera maintenant ministre des Anciens Combattants.

Lance Copegog, du conseil jeunesse de la Première Nation de Beausoleil, se dit triste que Mme Wilson-Raybould perde le porte de feuille de la Justice au profit de David Lametti.

La ministre fédérale de la Justice, Jody Wilson-Raybould.La ministre fédérale de la Justice, Jody Wilson-Raybould Photo : Radio-Canada

M. Copegog croit que Mme Wilson-Raybould avait entamé un changement du paysage juridique du Canada dans le but de bâtir de meilleures relations avec les peuples autochtones.

Lance Copegog espère que David Lametti pourra répondre aux standards établis par la ministre Wilson-Raybould.

Avec les informations de CBC

Nord de l'Ontario

Politique fédérale