•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autobus scolaire oublie de s’arrêter à un feu rouge à Steinbach

Le bus scolaire endommagé avec un morceau de la carrosserie latérale au sol.

La chauffeuse de l'autobus scolaire ne s'est pas arrêtée à un feu rouge à l'intersection de la rue Main et de l'avenue Reimer.

Photo : Steinbach Online

Radio-Canada

Une collision entre un autobus de la Division scolaire franco-manitobaine et un véhicule utilitaire sport (VUS) est survenue lundi matin à Steinbach, dans le sud du Manitoba. Aucun élève n'a été blessé.

L'accident a eu lieu vers 8 h 30 à l'intersection de la rue Main et de l'avenue Reimer.

L’autobus scolaire circulait vers l’est en direction de l’École Saint-Joachim avant de rentrer en collision avec le VUS qui roulait en direction nord.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) confirme que la chauffeuse de l’autobus, une femme de 28 ans de la municipalité de Piney, a reçu une contravention pour avoir omis de s’arrêter à un feu rouge.

« Sur les lieux, elle a reconnu avoir traversé le feu rouge », explique Julie Courchaine, agente des relations avec les médias de la GRC en expliquant ne pas avoir plus de détails sur les raisons de l’accident.

Aucune accusation n’a été portée.

Le véhicule noir avec le capot grandement endommagé.

Le sport-utilitaire roulait en direction du Nord lorsqu'il a percuté l'autobus scolaire sur son flanc.

Photo : Steinbach Online

Par mesure de précaution, les ambulanciers ont examiné les enfants qui étaient à bord de l'autobus.

Un autre autobus scolaire a été envoyé sur place afin d’amener les élèves à l’école.

« Dès qu’elle a eu les détails, l’école a appelé les parents, précise Serge Bisson, secrétaire-trésorier et chargé du transport à la DSFM. Une fois arrivés, les enfants ont reçu le soutien de conseillers psychologiques. »

La DSFM sous-traite son transport scolaire à l’entreprise First Student Canada dans le secteur de Steinbach.

« La sécurité est très importante pour nous, mais on ne va pas juger l'entreprise avec laquelle nous travaillons sur la base d’un seul incident », affirme Serge Buisson.

First Student n'a pas répondu à la demande d'entrevue de Radio-Canada lundi.

Avec des informations de Gavin Boutroy

Manitoba

Accident de la route