•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quel sera l’impact de la vente de Goldcorp pour les mines ontariennes?

Intérieur de la mine Goldcorp à Red Lake en Ontario.

Newmont Mining a acheté le producteur canadien Goldcorp.

Photo : Goldcorp

Didier Pilon

La minière américaine Newmont Mining intégrera son compétiteur canadien, Goldcorp. Dans les mines ontariennes, les conséquences de cette entente demeurent incertaines.

Goldcorp, dont la prise de contrôle par Newmont Mining a été annoncée lundi matin, compte trois districts miniers actifs dans le Nord de l'Ontario.

Au total, les districts de Porcupine à Timmins, de Musselwhite sous le lac Opapimiskan et de Red Lake ont produit 775 000 onces d’or en 2018.

Ils comptent pour 28 % du chiffre d'affaire total de la société, selon leur rapport annuel de 2017.

Selon Mike Scott, porte-parole du Syndicat des Métallos qui représente les employés du district minier Porcupine, les conditions des travailleurs ne devraient pas changer.

On nous a informés de la transaction aujourd’hui, et on nous a dit que ce sera comme si de rien n’était, raconte-t-il. La nouvelle compagnie sera tenue de maintenir le même nombre d’employés.

M. Scott ajoute cependant qu’il devra attendre à l’entrée en fonction des nouveaux patrons pour juger les ramifications de l’entente.

De nouvelles mines en préparation

En 2019, Goldcorp prévoyait exploiter quatre nouvelles mines ontariennes.

Dans le Nord-Ouest, les futurs sites de Cochenour et de HG Young bonifieront la production du district de Red Lake de 30 000 à 50 000 onces par année, selon les estimations de Goldcorp.

Carte des mines en exploitation et des projets en développement à Red Lake, au Lac Opapimiskan, à Chapleau et à Timmins

Société minière Goldcorp en Ontario - Source : Goldcorp

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

Dans la région de Timmins, le projet de développement Century doublera le volume de la fosse à ciel ouvert au-dessus de l’ancienne mine souterraine Dome, fermée le 31 décembre 2017.

La minière prévoit ainsi augmenter ses réserves aurifères.

Finalement, elle planifie exploiter la mine de Borden à Chapleau en fin d’année.

Cette première mine entièrement électrique au Canada avait reçu une subvention de cinq millions de dollars du gouvernement fédéral en octobre 2018.

Au moment de publier, ni Newmont Mining ni Goldcorp n’avaient répondu aux demandes d’entrevues.

Métaux et minerais

Économie