•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois tendances alimentaires à surveiller en 2019

Des légumes frais dépassant d'un sac renversé sur une table.
Selon Gail Johnson, le flexitarisme est promis à un bel avenir. Photo: iStock

La popularité des régimes qui misent davantage sur les plantes ne fera qu'augmenter, selon une chroniqueuse en alimentation de la côte ouest du Canada.

Gail Johnson estime que trois tendances sont à retenir pour la nouvelle année.

Des régimes qui changent

La chroniqueuse en alimentation de l’émission On the Coast, de CBC, souligne qu’une étude récente de l’Université Dalhousie a montré que 6,4 millions de Canadiens diminuent maintenant leur consommation de viande jusqu’à un certain point.

Selon la même étude, la moitié des Canadiens étaient prêts à réduire leur consommation de viande, le tiers d'entre eux étant prêts à le faire dans les six prochains mois. Gail Johnson estime qu’il ne s’agit pas seulement d’une tendance et d’un mode de vie, mais bien d’un mouvement.

Elle mentionne également le flexitarisme, qui consiste à manger moins de viande sans toutefois l’abandonner totalement.

Des légumes plus chers

Les prix des légumes risquent d’augmenter de 4 % à 6 % cette année, selon le Canada’s Food Price Report, produit par l’Université Dalhousie. « Et pour la première fois en neuf ans d’existence de ce rapport, les spécialistes prévoient une diminution pour les catégories de la viande et du poisson, souligne la chroniqueuse. Les prix sont en baisse alors que les Canadiens se tournent vers des protéines végétales. »

Plus de protéines végétales

Les options pour éviter la viande sont en augmentation, selon Gail Johnson.

Elle souligne, par exemple, que la chaîne de restauration rapide A&W offre depuis un moment un burger contenant une boulette à base de protéines de pois et s’attend à ce que d’autres chaînes lui emboîtent le pas.

La chaîne d’épicerie Be Fresh Local Market produit une ligne de burgers faits avec des haricots noirs et de l’avoine et elle met en marché un produit au goût de bacon. « C’est fait avec des haricots adzuki et du gruau de sarrasin, explique Gail Johnson. Ça contient aussi de la fumée de hickory et du sirop d’érable et ça devient vraiment bon et croustillant quand on le fait cuire. »

Avec des informations de l'émission On the Coast, CBC News

Colombie-Britannique et Yukon

Alimentation et cuisine