•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des livres pour se muscler le cerveau

Une illustration de cerveau qui porte des haltères.

Lire pour éveiller sa curiosité

Photo : iStock

Radio-Canada

Curieux de nature? Voici quelques essais pertinents pour saisir le pourquoi et le comment des choses et mieux appréhender le monde.

Une sélection présentée en collaboration avec Les libraires (Nouvelle fenêtre)

Une histoire du monde sans sortir de chez moi
(Nouvelle fenêtre)
Bill Bryson, trad. Hélène Hinfray (Payot)

La couverture du livre <i>Une histoire du monde sans sortir de chez moi</i> de Bill BrysonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une histoire du monde sans sortir de chez moi de Bill Bryson

Photo : Payot

« Du sous-sol au grenier, en passant par le panneau électrique, nos demeures sont remplies d’histoire. En parcourant sa maison pièce par pièce, Bill Bryson nous raconte l’évolution de l’humanité à travers plusieurs anecdotes passionnantes, de l’édification des premiers hameaux, comme ceux de Skara Brae, étonnamment moderne avec son système d’égouts, et de Çatal Höyük, où les gens rentraient par les toits, car les maisons étaient collées les unes sur les autres, jusqu’à notre confort moderne. Un livre à lire dans le confort de son foyer. »
Marie-Hélène Vaugeois, librairie Vaugeois (Québec)

La médiocratie (Nouvelle fenêtre)
Alain Deneault (Lux)

La couverture du livre <i>La médiocratie</i>, d'Alain DeneaultAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La médiocratie d'Alain Deneault

Photo : Lux Éditeur

« On retrouve dans La médiocratie l'essentiel de la pensée indignée d'Alain Deneault. L'auteur élabore cette synthèse de diverses chroniques et articles parus dans les dernières années selon trois axes. Il dénonce ainsi l'instauration de la médiocratie en tant qu'“idéal” social, puis il démontre et démonte ses mises en place économique et politique. Le tout se lit comme une dénonciation sans équivoque des mœurs politiques contemporaines. Un essai puissant. »
Jean-Philip Guy, Librairie du soleil (Ottawa)

La langue rapaillée (Nouvelle fenêtre)
Anne-Marie Beaudoin-Bégin (Somme toute)

La couverture du livre <i>La langue rapaillée</i>, d'Anne-Marie Beaudoin-BéginAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La langue rapaillée d'Anne-Marie Beaudoin-Bégin

Photo : Somme toute

« Un vent de fraîcheur que cet opuscule qui honore notre langue québécoise! Anne-Marie Beaudoin-Bégin secoue les puces du français, le bouscule et propose, avec intelligence et clarté, de revendiquer notre variante québécoise, de s’éloigner des dogmes sacro-saints de la France. Voici un livre porteur de discussions et d’échanges, fier étendard de notre culture, qui hurle avec verve de nous tenir debout. »
Chantal Fontaine, Librairie Moderne (Saint-Jean-sur-Richelieu)

Les luttes fécondes (Nouvelle fenêtre)
Catherine Dorion (Atelier 10)

La couverture du livre <i>Les luttes fécondes</i>, de Catherine DorionAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les luttes fécondes de Catherine Dorion

Photo : Atelier 10

« Refuser le conformisme et les diktats de la société, autant en politique qu’en amour, est-ce possible? Peut-on être totalement libre aujourd’hui? Comment laisser monter le désir si souvent contenu qui freine nos mouvements créatifs? Ce sont les questions qui surgissent à la lecture de l’essai de Catherine Dorion. Ce livre coup de poing nous amène à réfléchir sur l’importance de rester en harmonie avec qui nous sommes au plus profond de notre être. »
Louise Bordeleau, La Maison de l’Éducation (Montréal)

Livres

Arts