•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jury est formé pour le procès de Michel Cadotte, accusé d’avoir tué sa conjointe

Michel Cadotte a accordé une courte entrevue aux journalistes à sa sortie du palais de justice de Montréal, vendredi le 7 juillet 2017.
Michel Cadotte est accusé du meurtre de sa conjointe, Jocelyne Lizotte. Photo: Radio-Canada

Huit hommes et quatre femmes composeront le jury qui se prononcera sur la culpabilité de Michel Cadotte, accusé d'avoir tué sa conjointe qui souffrait de la maladie d'Alzheimer.

La juge Hélène Di Salvo a dit souhaiter que l'audition des témoins commence dès mardi.

Quelque 400 candidats s'étaient présentés au palais de justice de Montréal lundi. Une centaine ont demandé d’être exemptés de la fonction de juré.

La loi permet d’accorder une dispense aux personnes de 65 ans ou plus, ainsi qu’à leurs conjoints, à celles qui ont de graves problèmes de santé ou encore à celles qui ont déjà fait partie d’un jury au cours des cinq années précédentes. La juge a aussi accordé l’exemption à des femmes enceintes et à des travailleurs autonomes.

La poursuite a dit qu’elle présentera une vingtaine de témoins au cours du procès, qui devrait se terminer en mars.

Michel Cadotte, 57 ans est accusé d'avoir tué sa conjointe, Jocelyne Lizotte, qui souffrait de la maladie d'Alzheimer, le 20 février 2017.

Avec des informations de Marc Verreault et de Karine Bastien

Procès et poursuites

Justice et faits divers