•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac réclament la démission du conseil municipal

citoyens qui manifestent
Des citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac réclament la démission de leur conseil municipal. Photo: Radio-Canada / Denis Leduc
Julie Tremblay

Une centaine de résidents de Témiscouata-sur-le-Lac se sont rendus à Rimouski, lundi matin, pour manifester devant les bureaux du ministère des Affaires municipales et réclamer la démission de leur conseil municipal. Ils souhaitent que leur municipalité soit mise sous tutelle.

Ils tirent toujours la couverte du même bord pis à la minute où on veut parler, on n'a pas droit de parole. [...] C'est de la dictature, affirme Rémi Bégin, un citoyen de Témiscouata-sur-le-Lac.

Tout comme lui, des dizaines de personnes en ont ras le bol de l'attitude et des décisions prises par les élus de leur municipalité. C'est pourquoi ils réclament que le ministère des Affaires municipales intervienne, particulièrement en ce qui a trait au projet de mise aux normes de l'eau potable et à celui d'un nouvel aréna dans le secteur Cabano.

Manifestants dans la rueUne centaine de citoyens ont attendu devant les bureaux du ministère des Affaires municipales à Rimouski pendant que leurs représentants discutaient d'une possible tutelle. Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Ces projets pourraient entraîner des hausses de taxes de plusieurs centaines de dollars pour certains citoyens, ce que déplorent les manifestants.

Appauvrir un quartier étouffé par les taxes, la Municipalité se tire dans le pied. On ne peut pas attirer les jeunes avec un taux de taxation trop élevé, ça ne marche pas.

Ginette Fournier, citoyenne de Témiscouata-sur-le-Lac

Pour Gratien Bérubé, il faudrait peut-être même en venir à une défusion de Notre-Dame-du-Lac et de Cabano, qui se sont regroupés pour devenir Témiscouata-sur-le-Lac en 2010.

Monsieur le maire ne veut rien savoir de nous autres, dit-il, il veut tout amener à Cabano, et à Notre-Dame, il n'y aura plus rien, déplore-t-il.

Médiation ou tutelle?

Après une rencontre de plus de deux heures avec des responsables du Ministère, le porte-parole du comité de citoyens, Donald Viel, affirme qu'un médiateur pourrait être nommé pour faciliter le dialogue.

Ce qui est possible, dans un premier temps, c'est qu'ils nous envoient un médiateur pour qu'on soit capables, au niveau du comité de citoyens, de parler avec le conseil et en particulier Monsieur Ouellet.

Donald Viel, porte-parole du comité de citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac

M. Viel ajoute qu'en dernier lieu, une démission des membres du conseil pourrait être exigée.

Au moment de publier ces lignes, le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet, n'avait pas répondu à notre demande d'entrevue.

Une majorité de ces manifestants compte assister à la réunion de conseil municipal, lundi soir.

Avec la collaboration de Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale