•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frappés d'un même malaise, 35 élèves d'une école de LaSalle sont hospitalisés

Ambulances et voitures de police devant l'école
De nombreux élèves ont souffert du même malaise à l'école des Découvreurs Photo: Radio-Canada / Simon-Marc Charron
Jérôme Labbé

L'école primaire des Découvreurs, dans l'arrondissement montréalais de LaSalle, a été évacuée en fin d'avant-midi lundi à la suite de ce qui pourrait être une fuite de monoxyde de carbone : 43 personnes, soit 35 enfants et 8 adultes, ont été conduites à l'hôpital, selon Urgences-santé, mais aucun cas grave n'a été signalé.

Presque toutes les personnes incommodées ont été transportées par ambulance. Cinq d'entre elles, cependant, ont fait la route en autobus, accompagnées par des techniciens ambulanciers.

Enfants comme adultes ont souffert de nausées, de vomissements et d'étourdissements, a expliqué Stéphane Smith, porte-parole d'Urgences-santé. Les enfants sont âgés de 6 à 13 ans, a-t-il ajouté.

Au moins quatre hôpitaux ont été mis à contribution : l'Hôpital de Montréal pour enfants (HME) et l'Hôpital Royal Victoria, tous deux situés sur le site Glen du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), le CHU Sainte-Justine ainsi que l'Hôpital du Sacré-Coeur, qui relève du CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal.

Mis au fait de la situation, le HME a émis un « code orange » lundi midi, indiquant du même coup qu'un afflux massif de patients était attendu à la suite d'un incident majeur.

Un écran indique qu'un code orange est en vigueur.Le personnel du HME a été mis sur un pied d'alerte après l'évacuation de l'école des Découvreurs. Photo : Radio-Canada / Steve Rukavina

Ce « code orange » a été suspendu à 16 h, a fait savoir le PDG du CUSM, Pierre Gfeller, lors d'un point de presse en fin d'après-midi.

Toutes les personnes incommodées se trouvent actuellement dans un état stable, a déclaré pour sa part Robert Barnes, directeur adjoint des services professionnels du HME.

Selon le plus récent bilan du CUSM, transmis par communiqué à 18 h 45 :

  • Seize patients ont été amenés par Urgences-santé ou par leurs parents au HME pour être évalués;
  • Un adulte a également été mis en observation à l’Hôpital Royal Victoria;
  • Un enfant a été admis pour observation et oxygénothérapie;
  • Deux enfants ont reçu leur congé;
  • Trois enfants demeurent en observation à l’urgence et pourraient recevoir leur congé plus tard dans la soirée;
  • Dix autres enfants ont été transférés à l’Hôpital du Sacré-Coeur-de-Montréal à titre préventif pour recevoir un bref traitement d’oxygénothérapie hyperbare.

Enfin, le CHU Sainte-Justine a aussi admis 22 élèves. Aux dernières nouvelles, ceux-ci étaient également dans un état stable.

Des circonstances à éclaircir

Une fuite de monoxyde de carbone provenant du système de chauffage est vraisemblablement à l'origine des malaises.

« Ici, ce qu'on vient de m'apprendre, c'est qu'on a un détecteur de gaz, mais on n'a pas vraiment un détecteur de monoxyde de carbone », a expliqué Francis Leduc, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal. Or, « le monoxyde de carbone est un gaz qui est un peu insidieux, dans le sens qu'on n'a pas vraiment d'odeur », a-t-il poursuivi.

Cette version des faits a été démentie par la présidente de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB), Diane Lamarche-Venne, selon qui l'école des Découvreurs est bel et bien équipée de détecteurs de monoxyde de carbone. « Il y a deux détecteurs dans cette école; ils avaient été inspectés cet automne et tout fonctionnait », a-t-elle déclaré à l'émission Le 15-18, lundi après-midi sur ICI Radio-Canada Première. « On n'avait aucun signe qu'il pouvait y avoir un problème avec le système de chauffage. »

Toutes nos écoles sont vérifiées chaque année avant le démarrage des systèmes de chauffage. Cette école n'était pas particulièrement ciblée pour de la vétusté.

Diane Lamarche-Venne, présidente de la CSMB

Selon son récit des événements, les premiers symptômes ont apparu chez les élèves vers 10 h, lors de la récréation de l'avant-midi. C'est à ce moment que la direction a pris la décision d'évacuer l'école.

« Maintenant, ce qu'on a commencé à entendre, c'est qu'à la fin de la semaine [dernière], il y avait des élèves qui ne se sentaient pas bien », a aussi révélé Mme Lamarche-Venne, faisant écho au témoignage d'une mère recueilli sur place par l'équipe de Radio-Canada. « Mais on est en période de grippe, en période de virus, alors on n'aurait pas pu déterminer une cause semblable », a-t-elle souligné.

Une école voisine en renfort

En ce qui a trait aux élèves évacués qui n'ont pas subi de malaise, ils ont été transportés dans le gymnase d'une école située 400 mètres plus loin – l'école primaire Notre-Dame-des-Rapides, sise au 8585, rue George, à LaSalle – en attendant que leurs parents viennent les chercher. Certains se sont d'ailleurs présentés rapidement lundi, masquant difficilement leur inquiétude.

Dans un message envoyé aux parents en début d'après-midi, la direction de l'école des Découvreurs a fait savoir qu'un repas avait été servi aux élèves et que « selon les autorités sur place, l’évacuation des lieux [s'était] très bien déroulée ».

Elle a aussi indiqué que l'école était actuellement inspectée et que celle-ci demeurerait fermée jusqu'à la fin de la journée, avant de confirmer, dans une mise à jour publiée vers 16 h 30, que l'établissement et son service de garde seraient également clos mardi.

Les services d'urgence mobilisés

Pas moins de 17 ambulances ont été dépêchées sur les lieux par Urgences-santé, de même qu'un poste de commandement et un véhicule de ravitaillement.

Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont aussi venus porter assistance aux ambulanciers paramédicaux, qui se sont présentés sur les lieux peu après avoir été alertés de la situation, peu avant 11 h 15.

Trois ambulances.Plusieurs ambulances étaient visibles en bordure de l'école, lundi midi. Photo : Radio-Canada

« Toutes les mesures nécessaires sont prises pour assurer la sécurité et le confort des élèves », a fait savoir sur Twitter le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, ajoutant qu'il était en contact avec Urgences-santé et la CSMB et qu'il suivait la situation de près, de pair avec sa collègue Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux.

L'école primaire des Découvreurs est située en plein coeur de LaSalle, au 845, 39e Avenue.

Avec les informations de CBC, et La Presse canadienne

Justice et faits divers