•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernadette Jordan, nouvelle ministre du Développement économique rural, dit être « extrêmement fière »

Bernadette Jordan, souriante, parle dans un micro installé devant l'édifice.

Bernadette Jordan, ministre du Développement économique rural, a répondu aux questions des journalistes après la cérémonie d'assermentation à Rideau Hall.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau nomme à son Cabinet la Néo-Écossaise Bernadette Jordan à titre de ministre du Développement économique rural, ce qui est un nouveau portefeuille.

Mme Jordan, élue pour la première fois en 2015, a prêté serment lundi matin à Rideau Hall, la résidence de la gouverneure générale du Canada.

Après la cérémonie, elle a déclaré être extrêmement fière de ses nouvelles responsabilités et de travailler avec ses collègues du Cabinet.

La réalité rurale est très différente de la réalité urbaine, souligne Bernadette Jordan, qui est députée de South Shore-St. Margarets.

Sa circonscription, explique-t-elle, connaît plusieurs défis propres aux petites municipalités, notamment l’absence d’un solide service Internet à haute vitesse. La nouvelle ministre dit avoir hâte d’aider les communautés à relever des défis de ce genre.

Bernadette Jordan était auparavant secrétaire parlementaire de la ministre des Institutions démocratiques.

Elle représente maintenant la Nouvelle-Écosse au conseil des ministres de Justin Trudeau. Le représentant précédent, Scott Brison, député de Kings-Hants, a annoncé la semaine dernière sa démission à titre de président du Conseil du Trésor et sa décision de ne pas se porter candidat aux prochaines élections fédérales.

Mme Jordan considère son nouveau portefeuille non seulement comme un moyen de remplir le vide créé par le départ de M. Brison, mais aussi comme un reflet de la priorité accordée au milieu rural.

Le caucus libéral voulait une connexion plus forte avec le milieu rural et formuler une stratégie de développement économique rural, souligne-t-elle.

Justin Trudeau et Bernadette Jordan se tiennent par les bras.

Le premier ministre Justin Trudeau félicite la nouvelle ministre du Développement économique rural, Bernadette Jordan.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Bernadette Jordan est la première femme représentant la Nouvelle-Écosse à être nommée ministre au fédéral. D’autres femmes originaires de la province, comme Flora MacDonald et Lisa Raitt, ont représenté d’autres régions du pays.

Il était grand temps, affirme Bernadette Jordan en expliquant qu’il faut nommer plus de femmes à des fonctions de ce genre et encourager les Canadiennes à faire carrière en politique.

Le remaniement ministériel comprend d’autres changements au conseil des ministres. Seamus O'Regan, de Terre-Neuve-et-Labrador, remplace Jane Philpott comme ministre des Services aux Autochtones. Mme Philpott est la nouvelle présidente du Conseil du Trésor.

De plus, David Lametti, de Montréal, est le nouveau ministre de la Justice. Il remplace Jody Wilson-Raybould, qui a été mutée au ministère des Anciens Combattants, que dirigeait auparavant Seamus O'Regan.

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Politique fédérale