•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de Brady Francis : l’accusé Maurice Johnson renonce à son enquête préliminaire

Maurice Johnson marche sur un trottoir
Maurice Johnson, résident de Saint-Charles, au Nouveau-Brunswick, va subir un procès pour délit de fuite, à la suite de la mort de Brady Francis. Photo: Radio-Canada

Maurice Johnson, l'homme accusé de délit de fuite à la suite de la mort de Brady Francis, l'hiver dernier, au Nouveau-Brunswick, renonce à son enquête préliminaire.

L'enquête préliminaire est une procédure qui se déroule devant un juge qui doit statuer si les preuves sont suffisantes pour justifier la tenue d’un procès.

Maurice Johnson a comparu en cour, lundi matin, à Moncton, où il a renoncé à cette procédure. Il n'a pas souhaité faire de commentaire à la sortie du tribunal.

Il a plaidé non coupable à l'accusation de délit de fuite à la fin d’août.

Aucune date n'a encore été arrêtée pour son procès qu’il doit subir devant juge et jury. Son avocat, Gilles Lemieux, croit qu’une date pourrait être déterminée lors d’une prochaine comparution en février ou en mars.

L’accusé demande à subir son procès en français. La famille de Brady Francis souhaite quant à elle un service de traduction simultanée durant les procédures.

La mort de Brady Francis

Brady Francis, 22 ans, membre de la communauté autochtone d'Elsipogtog, a été renversé par un véhicule à Saint-Charles, près de Richibucto, le 24 février.

L'automobiliste qui l'a heurté a quitté les lieux sans attendre, commettant ainsi un délit de fuite.

Le jeune homme est mort sur les lieux peu après l'arrivée des policiers.

Portrait du jeune homme de 22 ans d'Elsipogtog.Brady Francis est mort le 24 février 2018 après avoir été heurté par un automobiliste qui a quitté les lieux de l'accident sans attendre l'arrivée des autorités. Photo : Radio-Canada / Facebook : Brady Francis

Seulement deux jours après l’accident, la Gendarmerie royale du Canada a saisi une camionnette. Les policiers l'ont toutefois rapidement rendue à son propriétaire.

Il a ensuite fallu attendre jusqu’au 20 juin, soit 115 jours après l’accident, pour qu'une accusation soit portée contre Maurice Johnson.

La communauté d'Elsipogtog réclamait justice pour Brady Francis depuis les faits, notamment avec une campagne sur les médias sociaux et des manifestations.

Avec des renseignements de Margaud Castadère

Nouveau-Brunswick

Procès et poursuites