•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le personnel de Santé publique Ottawa déployé lundi à la suite de l'accident d'autobus survenu à Ottawa

Des gerbes de fleurs à l'arrêt d'autobus.

Des gerbes de fleurs ont été déposées sur le lieu de l'accident de l'autobus à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Les gens prennent de nouveau l'autobus à la station de transport en commun Westboro d'Ottawa après un accident mortel qui s'y est produit pendant le trajet du vendredi après-midi.

Trois personnes, encore non identifiées, ont été tuées lorsque, pour des raisons inconnues, un autobus à deux étages de la ligne 269 s'est écrasé dans l'abri alors qu'il se dirigeait vers l'ouest.

Les victimes et les témoins reçoivent actuellement l'aide de l'Unité d'aide aux victimes d'actes criminels du Service de police d'Ottawa.

Une employée de Santé publique Ottawa.

Le personnel de Santé publique Ottawa a été déployé lundi matin à la station Eagleson à Kanata, où se dirigeait l'autobus impliqué dans l'accident mortel de vendredi.

Photo : Radio-Canada

Des agents de Santé publique sont à la station Westboro pendant l'heure de pointe lundi matin pour aider les personnes qui ont de la difficulté à y faire face, à surmonter cette expérience.

Les équipes de Santé publique Ottawa seront aussi aux stations Westboro et Eagleso lundi après-midi entre 15 h et 19 h.

Selon la médecin hygiéniste en chef d'Ottawa, Dre Vera Etches, il existe des ressources pour les personnes qui ont de la difficulté à y faire face.

Elle ajoute qu'il est important que les gens suivent leur routine normale, tout en étant conscients que le traumatisme d'un accident comme celui de vendredi peut surgir au cours des prochaines semaines.

Ces personnes peuvent communiquer avec le Centre de détresse d'Ottawa ou consulter le site Web de Santé publique Ottawa pour obtenir plus de ressources.

Selon Mme Etches, la nature publique de l'accident d'autobus peut ajouter à la difficulté d'y faire face.

Si vous avez un accident de voiture, c'est plus une affaire privée, a déclaré Mme Etches. Mais là, c'est très public et le simple fait de regarder les images, de s'attarder sur les histoires peut faire revivre des traumatismes et contribuer potentiellement à d'autres problèmes.

Des usagers rassurés

Les usagers présents à la station Westboro lundi matin semblaient rassurés malgré les événements de vendredi.

M. Nsengiyumva Renovat n’est pas inquiet. Ça ne changera pas mes habitudes, je considère que c'est un accident et des accidents ce n'est pas tous les jours. Je vais prendre l'autobus et même encore un à 2 étages.

Le directeur d'OC Transpo a maintenu qu'ils sont en sécurité en réponse aux préoccupations de certains usagers qui se souviennent de l'accident mortel de 2013, où un autre autobus à deux étages était entré en collision avec un train de VIA Rail dans la banlieue de Barrhaven. L'accident avait fait six morts.

Livre de condoléances à la mémoire des victimes

La Ville d’Ottawa a annoncé qu'un registre de condoléances sera mis à la disposition du public afin qu’ils puissent exprimer leurs condoléances aux familles et aux victimes de la collision d'autobus à la station Westboro.

La population pourra adresser un message de condoléances aux proches des défunts et des blessés en se rendant à l'hôtel de ville d'Ottawa (Place Jean-Pigott) à partir de midi le lundi 14 janvier jusqu'à la fin de la journée le dimanche 20 janvier.

Ce qu'il faut surveiller chez les usagers :

  • Sentiments de tristesse qui durent des semaines ou des mois;
  • Ne pas prendre soin de soi;
  • Je ne vais pas travailler;
  • Ne pas socialiser comme d'habitude.

Où chercher de l'aide :

  • Le Centre de détresse d'Ottawa et de la région au 613-238-3311.
  • Santé publique Ottawa.
  • Tout programme d'aide aux employés offert dans le cadre du travail.

Ottawa-Gatineau

Accident de la route